Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...

Aller en bas 
AuteurMessage
mimidd
Aki no Hoshizora
mimidd

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Lun 13 Oct 2008 - 23:29

Nouveau topic pour parler de José Saramago (écrivain portugais, prix noble de littérature en 1998), et plus particulièrement de son roman L'aveuglement, dont l'adaptation, réalisée par Fernando Meirelles, est sortie dans les salles mercredi dernier.
J'ai acheté ce roman la semaine dernière, car Blindness était l'un des films que j'attendais avec le plus d'impatience cette année : j'adore le travail de Fernando Meirelles, j'adore Gael Garcia Bernal, et j'aime beaucoup Julianne Moore et Mark Ruffalo, donc vous pouvez imaginer mon enthousiasme Very Happy



Je voulais aller voir le film aujourd'hui, mais j'ai changé d'avis après avoir dévoré d'une seule traite le roman de Saramago ce week end. Parce qu'il va me falloir plus d'une nuit pour le digérer ... parce que ... comment dire .... ce livre m'a fait l'effet d'une grande claque Shocked


Amazon.fr a écrit:
Un homme, assis au volant de sa voiture, attend devant un feu rouge. Il devient soudain aveugle. C'est le début d'une épidémie qui se propage à une vitesse fulgurante à travers tout le pays. En quarantaine dans un hôpital ou livrés à eux-mêmes dans la ville, privés de tout repère, les hordes d'aveugles devront faire face à ce qui, en l'homme, est le plus primitif : la volonté de survivre à n'importe quel prix. Guidés par une femme, le seul être qui n'a pas été frappé par la " blancheur lumineuse ", les personnages de ce magnifique et insolite roman connaîtront mille aventures. L'amour, la haine, la cruauté, l'indifférence, la peur, autant de passions qui nous aveuglent et à partir desquelles José Saramago bâtit une inquiétante allégorie des temps que nous vivons.

J'ai adoré ce livre, mais il n'entre pas vraiment dans la catégorie des livres qu'on lit pour le plaisir. Et je ne le recommenderais pas non plus à tout le monde, l'histoire est assez dure, voire crue (il y a notamment des scènes de viol collectif). L'atmosphère est souvent pesante, de par l"incertitude, la peur dans laquelle vivent les personnages, qui n'ont d'ailleurs pas de nom, comme si ce qui comptait n'était pas leur identité, mais bien leurs actions. Pesanteur également accentuée non pas par le style de Saramago, très fluide, mais par la typographie : en effet, les quelques 360 pages sont écrites presque toutes d'un bloc, pratiquement sans retour à la ligne, et sans ponctuation particulière pour indiquer les dialogues, qui sont insérés tels quels dans le récit. Ca peut dérouter au début, mais pour ma part, çà ne m'a pas posé de problème particulier de compréhension.
En tant que lecteur, on est sans cesse sur le fil du rasoir, on peut éprouver un certain malaise, parce qu'on ignore pourquoi, parce qu'on ignore comment, parce qu'on ignore quand ... On ne sait pas si on doit rire ou pleurer, face à des situations éminemment burlesques, mais si tragiques en même temps. Ce livre m'a pris aux tripes, m'a précipité au plus profond de la noirceur humaine, m'a parfois donné envie de vomir, mais je ne pouvais pas m'empêcher de lire, tout en sachant que ce qui arriverait ensuite serait peut être pire, mais tout en espérant d'un fol espoir, parce que tout n'est pas totalement noir dans ce roman. Et même, si j'ose dire, rien n'est noir, puisque la cécité qui frappe les personnages est une cécité blanche, éclatante, resplendissante. Lumineuse, la figure centrale du roman l'est aussi. La femme du médecin. La seule qui ne soit pas contaminée par le mal mystérieux, celle qui a le plus de chance donc, mais aussi celle qui souffre plus que tout autre de voir l'aveuglement, tant physique que moral, surtout moral, de ceux qui l'entourent, et qui toutefois ne se décourage jamais.
Et comme je l'ai dit, il y a des passages drôles (tout dépend si l'on apprécie l'humour noir ou non ^^), et des passages comme touchés par la grâce, d'une poésie et d'une tendresse d'autant plus émouvantes que l'avenir est incertain. Je pense tout particulièrement aux passages concernant "le chien des larmes", expression que je trouve en elle même magnifique . Saramago, tout comme Maugham, a un sens de la formule et un style assez percutant.

L'aveuglement est une sorte de fable, mais avec un côté très réaliste et un peu angoissant, qui donne envie de (sou)rire et de pleurer à la fois, et qui ne peut, de toute façon, laisser indifférent, que l'on aime ou que l'on n'aime pas, parce qu'il touche au plus près de la condition humaine ...
C'est un peu dur de parler de ce roman, j'ai bien conscience que pas mal de gens peuvent être rebuté par la decription que j'en ai faite, et je les comprends parfaitement Wink . Mais je sais aussi que, même si ma lecture a été éprouvante, je ne la regrette absolument pas study

Certains ont peut être déjà lu ce roman, ou bien sont déjà allés voir le film / projettent d'y aller prochainement, je serais curieuse d'avoir leur avis. J'espère pouvoir aller le voir la semaine prochaine, mais tout dépendra de mon emploi du temps, et surtout de sa disponibilité en salles No


_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
Pando_Kat

Nombre de messages : 7167
Age : 37
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mar 14 Oct 2008 - 10:42

Mimidd, tu m'a donné très envie de voir ce film (de lire le livre aussi hein Wink mais j'essaie d'avoir pitié de ma Pàl en ce moment donc si je peux ce sera le film d'abord)

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
mimidd

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Jeu 16 Oct 2008 - 23:12

Chouette, une réponse ^^. J'espère que tu pourras voir le film Wink

Pour ma part, mon emploi du temps pour les 4 prochaines semaines est tombé, de même que le programme ciné de la semaine prochaine, et si tout va bien, je vais voir le film lundi après midi. J'ai hâte cheers

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
Laure
Ready for a strike!
Laure

Nombre de messages : 1327
Localisation : Perdue dans la lande
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Ven 17 Oct 2008 - 10:43

Tu as aussi éveillé ma curiosité, mais j'attendrai d'avoir ton avis avant de me lancer, ce que tu dis sur la dureté de l'histoire me fait un peu peur pale
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17717
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Ven 17 Oct 2008 - 11:00

Je suis comme toi Laure, hier à la Fnac il a croisé mon chemin. Mais je l'ai reposé.

De toute façon ma PAL est déjà monstrueuse, donc cela peut attendre

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Dim 19 Oct 2008 - 16:35

J'ai vu le film aujourd'hui. Avant de donner mes impressions, j'ai relu en détail ton commentaire et j'ai l'impression que le réalisateur n'a pas vraiment tenue compte des côtés drôle que tu évoques, je peux dire que j'ai eu très rarement envie de sourire. pale

La plus grande partie du film est extrêmement oppressante, les instincts humains les plus bas sont sans cesse mis en lumière, avec quelques rares lueurs d'espoir tels que la ténacité de la femme du médecin ou la tendresse entre la prostituée et l'enfant. Le reste est une démonstration de ce que pourrait être le monde si on y laissait règner la loi du plus fort et ça fait vraiment peur. Mais je n'ai pas été entièrement convaincue car j'ai trouvé le trait un peu fort, la démonstration trop didactique. Je ne suis en général pas spécialement adepte des paraboles, je préfère les approches plus réalistes. L'attention portée à la forme souligne encore ici cet éloignement du réel. Heureusement, les 15 dernières minutes changent assez drastiquement d'approche, et en même temps qu'elles redonnent un peu d'espoir, m'ont permis de rester finalement sur une impression très positive.

Même si Mimidd l'a déjà fait plus haut, je préfère encore une fois mettre en garde les âmes sensibles : autant de noirceur ne laisse pas totalement indemne.

Ah, encore une dernière remarque sur la forme : le film démarre très lentement, il m'a fallu un certain temps pour m'intéresser vraiment aux personnages et à leur destin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
mimidd

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 22 Oct 2008 - 23:49

J'ai vu le film lundi, et je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec Cat ^^


D'accord au sujet de l'absence d'humour (bien que j'aie parfois souri, mais l'humour est beaucoup moins marqué que dans le livre), idem sur le côté "parabole" qui est plus appuyé. C'est une facette également présente dans le livre, mais c'est un peu noyé dans le réalisme et la dureté des situations décrites. Comme l'a dit Cat, la recherche sur la forme et la musique mettent un peu l'histoire à distance. Le film a condensé le drame, et a donc mis en avant toute la dimension symbolique. En fait, en voyant le film, c'est l'adjectif "propret" qui m'est venu à l'esprit. Et je vais maintenant réduire à néant tous mes efforts de lobbying pour le roman de Saramago , mais j'ai trouvé le film tout à fait supportable, en tout cas largement moins étouffant que le livre. Avantage et inconvénient : les passages difficiles à supporter dans le roman sont plus supportables à l'écran (enfin, tout dépend du point de vue, je comprends que Cat ait trouvé çà oppressant, pour ma part, j'étais déjà préparée psychologiquement ^^), mais les passages les plus beaux ont quand même moins de force à l'écran.

Idem en ce qui concerne les personnages, et là dessus je rejoins Cat, j'ai trouvé qu'ils avaient moins de force que dans le livre. Ce qui est tout à fait normal, puisque dans le film, on n'a pas accès à leurs pensées réelles et/ou probables (dans le roman, on a même droit aux pensées du chien ^^). Ce qui fait que j'ai moi aussi eu plus de mal à m'attacher à eux, alors que j'avais tout de suite accroché pendant ma lecture. Mais rien à redire sur la prestation des acteurs, je les ai tous trouvés très bien Very Happy

[Petite parenthèse : Je suis contente qu'ils aient gardé le chien cheers . Et il a une sacré gueule en plus ^^. Même si pendant ma lecture , je ne le voyais pas du tout comme çà ... à vrai dire, je l'imaginais plus ou moins comme un autre chien que l'on voit dans le film, celui qui est couché auprès de son maître, qui est lui même couché dans une rue scratch ]

Qu'on ne se méprenne pas, j'ai bien aimé le film sunny . Il n'est pas parfait, mais je trouve que Meirelles s'en est quand même pas mal sorti pour adapter un roman aussi particulier que celui ci Rolling Eyes


Par contre, point très négatif : j'ai mis des mois à me sortir de la tête I just called to say I love you après avoir vu Bienvenue chez les Chtis, et la première chose que j'ai faite en sortant de la séance, c'est de fredonner la chanson . Et on ne peut pas dire qu'elle évoque des souvenirs particulièrement agréables dans Blindness pale (quoique ... chantée par un bogosse à la voix de velours complètement cinglé, détraqué, lubrique, despotique et j'en passe)

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Jeu 23 Oct 2008 - 13:47

Merci pour ce commentaire détaillé, Mimidd. Ton premier post m'avait donnée envie de lire le livre mais je dois dire qu'après avoir vu le film, ma motivation était un peu retombée. Et hop, j'ai rechangé d'avis. Merci pour ma future PAL. pale lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mimidd
Aki no Hoshizora
mimidd

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Ven 24 Oct 2008 - 21:35

cheers Je suis contente que le roman soit de nouveau dans ta (future) PAL

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
JanetWeiss
Héritier de Hamley Hall
JanetWeiss

Nombre de messages : 495
Age : 29
Localisation : a Mahlow avec Gunther, Paul, Elli et Hilde...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Ven 13 Mar 2009 - 17:30

bon ben moi j'ai pas grand chose a dire étant donné que la description que fait mimidd reflete vraiment les impressions que j'ai eu.
J'ai d'abord vu le film en fait qui m'a vraiment coupé le souffle. J'étais tout le long dans une attente assez divisée, je voulais vraiment savoir la suite mais en même temps j'avais peur de ce que j'allais découvrir. Après l'avoir vu je me suis tout de suite demandé qui était l'auteur et comment il pourrait nous faire ressentir toutes ces émotions qui nous prennent au ventre pendant le film.
J'ai commandé le livre et je ne l'ai pas laché. je l'ai lu presque d'une traite et le fait de connaitre l'histoire ainsi que les différentes péripéties ne m'a pas vraiment gêné. Par contre j'ai été beaucoup plus bouleversé par le livre, le style particulier de l'auteur m'a vraiment plu, j'aime surtout le fait que les personnes n'ont aucunes identités, on ne sait même pas dans quelle ville on se trouve n'y dans quel pays, je trouve que ça ajoute au côté chaos de la situation car ça pourrait arriver partout. J'ai vraiment hâte de découvrir d'autres oeuvres de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.goodreads.com/user/show/19292898-maya
mimidd
Aki no Hoshizora
mimidd

Nombre de messages : 15751
Localisation : with a Japanese man singing for Rotterdam
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Ven 13 Mar 2009 - 17:47

Janetweiss copine de moi ! cheers Ca fait plaisir de voir remonter ce topic, surtout pour y lire un avis aussi proche du mien sunny
Je suis soulagée de voir que tu as aimé, vu le caractère un peu particulier de ce livre ^^

_________________

ずっと続く道  これからも変わらずに  同じことで笑っていよう  一人じゃないよ  アホな仲間と
=☆= In a road that keeps going without change, let’s keep laughing about the same things. =☆=
=☆=☆=☆= You’re not alone. You’ve got this stupid friend with you
(道, 丸すばる) =☆=☆=☆=
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 9431
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 12:43

Je fais remonter ce topic après avoir lu "L'Aveuglement". Tout a été dit sur ce roman dans la post d'ouverture, c'est un roman très sombre mais une lecture marquante.
Je n'ai pas été conquise par le style particulier de Saramago mais il ne m'a pas dérangée, à tel point que je me laisserais volontiers tenter par un autre roman ... "La Lucidité" par exemple :

Citation :
Au lendemain des élections municipales organisées dans la capitale sans nom d'un pays sans nom, la stupeur s'empare du gouvernement : 83 % des électeurs ont voté blanc. Incapables de penser qu'il puisse s'agir d'un rejet démocratique et citoyen de leur politique, les dirigeants soupçonnent une conspiration organisée par un petit groupe de subversifs, voire un complot anarchiste international.
Craignant que cette "peste blanche" ne contamine l'ensemble du pays, le gouvernement évacue la capitale. L'état de siège est décrété et un commissaire de police chargé d'éliminer les coupables - ou de les inventer.
Aussi, lorsqu'une lettre anonyme suggère un lien entre la vague de votes blancs et la femme qui, quelques années auparavant, a été la seule à ne pas succomber à une épidémie de cécité, le bouc émissaire est tout trouvé. La presse se déchaîne. La machine répressive se met en marche. Et, contre toute attente, éveille la conscience du commissaire.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 13:12

Oh, ce résumé m'a tapé dans l'oeil !!!
Je ne sais pas ce que vaut le bouquin, mais je suis très tentée moi aussi sunny 
Serendipity, si tu veux le lire en ma compagne, je serais ravie de me joindre à toi.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 9431
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 13:18

Ce serait avec grand plaisir Petit Faucon, mais peut-être pas dans l'immédiat. Un peu plus tard dans l'année cela te conviendrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 13:25

Ah mais oui, car j'ai entrepris pas mal de lectures longues (je ne dirais pas douloureuses mais longues en tous cas !), donc je verrai plutôt cette lecture à l'automne ou en fin d'année, à ta convenance ; tu me la rappelleras ?
Ça me fera plaisir de lire à nouveau un livre en ta compagnie I love you
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 9431
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 13:55

Petit Faucon a écrit:
je verrai plutôt cette lecture à l'automne ou en fin d'année, à ta convenance ; tu me la rappelleras ?
Ça me fera plaisir de lire à nouveau un livre en ta compagnie I love you

Cela me convient tout à fait et le plaisir sera partagé Very Happy
Peut-être d'autres membres se joindront à nous ? (quelques semaines avant le moment convenu, j'irai proposer dans le topic des lectures en duo/trio)
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 14:01

Le résumé est très intéressant et a même suscité l'intérêt de mon époux. On va l'acquérir et essayer de participer  Very Happy


Dernière édition par Ysabelle le Mer 27 Juin 2018 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 9431
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 14:03

Super Ysabelle cheers (et bienvenue à Monsieur Ysabelle comme membre virtuel Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 14:10

Quelle bonne idée, nous allons être nombreux !
Le style de Saramago a l'air d'être fait de phrases longues et digressives, mais tu dis serendipity que ça ne t'a pas gênée ?
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 9431
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   Mer 27 Juin 2018 - 14:48

Pas si longues et digressives que cela. C'est surtout la forme qui peut surprendre, avec des dialogues intégrés directement dans le texte, sans indications, et une grande économie de ponctuation. Il peut être difficile de savoir quel personnage s'exprime (à ne pas lire le soir quand on est trop fatigués, même si cela se gère facilement).
Je vais essayer de vous poster un extrait de "L'Aveuglement" pour vous donner une idée de son style, cela sera plus parlant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Saramago, José] L’aveuglement
» Gael Garcia Bernal
» [partenariat?] Photofiltre Style
» ECRIVAIN, POETE, prête-moi ta plume - MORCEAUX CHOISIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: