Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
Juliette2a

Nombre de messages : 16943
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Sam 14 Juil 2018 - 18:00

Je te souhaite un bon visionnage, Ysa, en espérant que cette version te plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Dim 15 Juil 2018 - 16:47

Voila, c'est fait! Very Happy  J'ai passé un bon moment plongée dans une ambiance désuète mais très agréable.  I love you Le film tient son élégance du fait qu'il soit en noir et blanc, de la beauté des acteurs (Joan Fontaine, Louis Jourdan), des rues de Vienne, même obscures  Laughing ...
Concernant le jeu des acteurs, sans nier leur talent, je dirai que leur beauté est mise plus en avant.  Very Happy Je vous avoue que je ne suis pas une grande fan de Joan Fontaine. Je l'aime bien mais j'ai toujours eu l'impression que c'est un double d'Ingrid Bergman moins la présence et la personnalité de cette dernière. (Je suis grande fan d'Ingrid) Laughing
Dans le film, le visage angélique de J.F est souvent mis en valeur par une caméra qui soigne les prises et les angles les Plus favorables. Si lui  était déjà un homme beau et élégant à qui tout réussit Very Happy La métamorphose est bien soulignée chez elle.De la fillette effacée, fagotée avec des robes amorphes, cheveux rebelles,...Elle change au fur et mesure qu'elle prend conscience de son amour, des goûts et de l'univers de l'être aimé. Pour l'atteindre, elle apprend les bonnes manières, elle apprend à danser, elle lit et s’intéresse à la musique,... Sa beauté émerge et c'est une belle et élégante femme qui prend place.  drunken Les toilettes sont magnifiques, portées par une Joan Fontaine éblouissante, je l'avoue. I love you  Cette partie est plus soignée dans ce film que dans la version française. Very Happy
Concernant le jeu des acteurs, je préfère la subtilité d'Irene Jacob. Sans avoir la beauté fatale de Joan Fontaine, elle avait pour elle une sensualité et une physionomie qui s'accordaient parfaitement avec cette inconnue, tourmentée et languissante en l'absence de l'homme qu'elle aime, belle et sensuelle en sa présence... La scène ou elle se livre à une dance effrénée est magnifique!   Elle a exprimé tout ce qu'elle avait dans le ventre depuis des années!  Shocked Elle dégageait un magnétisme extraordinaire, mis en valeur par tous ses hommes éblouis et fascinés par la scène.  
Christopher Thompson avait le regard hypnotisé, ce qui l'a rendu plus séduisant  drunken
La lettre revenait souvent dans la version française. Les flash-backs étaient ponctués par un retour à l'acteur pensif, lisant cette si longue lettre, tandis qu'on se contentait de la voix off de Joan Fontaine et de scènes rétrospectives de sa vie.
La fin, plus subtile dans la version américaine, rendue plus esthétique par les flash-backs qui défilaient devant les les yeux de l'acteur comme si tout lui revenait soudain à la figure. No  Toute la vie de cette inconnue qui émergeait enfin de l'ombre, mais hélas, tardivement.
Je ne me rappelle pas si
Spoiler:
 
Comme je l'ai dit, je l'ai lu il y a longtemps et j'en ai oublié les détails. Je l'ai remis haut sur ma PAL  Laughing Jusque là mon préféré était La confusion des sentiments que j'ai relu il n'y a pas longtemps  Very Happy


Dernière édition par Ysabelle le Dim 15 Juil 2018 - 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
Cassandre

Nombre de messages : 33119
Age : 57
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Dim 15 Juil 2018 - 16:48

Merci Ysa, pour ton avis cheers Comme toi, je vais relire l'histoire sunny
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Dim 15 Juil 2018 - 17:04

Cassandre a écrit:
Merci Ysa, pour ton avis cheers  Comme toi, je vais relire l'histoire sunny

C'est moi qui vous remercie Juliette et toi de me l'avoir fait découvrir
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
Juliette2a

Nombre de messages : 16943
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Dim 15 Juil 2018 - 18:28

Je suis très contente que le film t'ait plu, ma chère Ysa ! cheers Merci pour ton avis très détaillé drunken Tu m'intrigues sur la version avec Irène Jacob, alors j'essaierai vraiment de la visionner Wink

Concernant ta question en spoiler,
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Dim 15 Juil 2018 - 20:35

Merci pour la précision, Juliette
J'espère que tu vas aimer la version avec Irène Jacob . J'ai hâte de voir ton avis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Lun 16 Juil 2018 - 9:24

Merci pour tes impressions, Ysabelle.
Elles rejoignent en partie les miennes, sur la partie esthétique du film, les lumières et la beauté du noir et blanc.
Il me semble avec le recul que je ne suis pas entrée dans l'histoire, je suis restée à distance, et je n'ai pas ressenti beaucoup d'émotions ; alors que le livre m'avait chaviré.
Je crois que c'est ce qui m'a le plus déçu dans le film de Ophuls,  de ne pas retrouver les émotions du livre.

Mais je vous concède que le film est très beau, Joan Fontaine et Louis Jourdan sont très beau, et l'esthétique du film est réussie (je ne me souviens plus des costumes).
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Lun 16 Juil 2018 - 22:12

Petit Faucon, j'ai moins retrouvé mes souvenirs du livre dans cette version. On ne peut pas retrouver les mêmes émotions. Hollywood dans cette époque avait plus le culte de la beauté et de l'esthétique. Very Happy
Je pense relire le livre dès que les projets de l'été et notre lecture de Sanditon finies Very Happy

Concernant la métamorphose voici quelques caps :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Mar 17 Juil 2018 - 11:50

Oui c'est vrai que la transformation de Joan Fontaine est bien visible, de chenille à papillon  I love you . Merci pour ces belles photos !
J'avoue qu'elle ne me fait pas vibrer, pas plus que Louis Jourdan d'ailleurs. Beaucoup de beauté et peu d'émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Ven 17 Aoû 2018 - 20:15

J'ai relu presque d'une seule traite Lettre d'une inconnue et j'ai beaucoup aimé. I love you I love you J'ai retrouvé les mêmes émotions, si ce n'est plus que la première fois. Je pense que le fait d'avoir vu les films de Deray et Ophuls m'a permis de porter un regard plus approfondi. Very Happy Une nouvelle courte mais pleine d'émotions. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Juliette2a
Tenant of Hamley Hall
Juliette2a

Nombre de messages : 16943
Age : 22
Localisation : Entre la Suisse et l'Angleterre :) At Thornfield Hall, with Jane Eyre and Edward Rochester !
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Sam 18 Aoû 2018 - 18:42

Je plussoie entièrement !
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 9431
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Lun 20 Aoû 2018 - 13:53

Merci pour tes divers avis Ysabelle (je n'avais pas vu vos derniers échanges sur la nouvelle et ses adaptations), et notamment d'avoir parlé de l'adaptation de Jacques Deray  Very Happy .

Je l'ai vue à l'occasion de sa première diffusion télé et j'avais adoré. Je me retrouve totalement dans le point de vue de Petit Faucon (notamment sur la bonne surprise constituée par Christopher Thomson  Wink ) :

Petit Faucon a écrit:
Et bien cette "Lettre d'une inconnue" de Jacques Deray adaptée par Jean-Claude Carrière m'a beaucoup plu ! La construction du film suit celle du livre, les décors sont beaux la musique est belle, et bien que je ne sois pas fan de Christopher Thompson, ce rôle en creux lui va bien, il incarne cet homme qui surfe sur les plaisirs de la vie de façon très crédible, et Irène Jacob en femme vouée entièrement à lui est très touchante.

Et j'ai moi aussi été moins touchée par la version d'Ophuls, visionnée il y a quelques années, sur laquelle je rejoins, une fois de plus, Petit Faucon  Embarassed  :

Petit Faucon a écrit:
Je mets une note dissonante sur l'adaptation d'Ophuls de 1948 (...)
Le film en soi est beau (...) avec de beaux acteurs, mais c'est tout.


Edit : c 'est drôle comme, le temps passant, l'émotion du film avec Irène Jacob reste intacte alors que mon ressenti de la version d'Ophuls s'est affadi. J'ai retrouvé mon avis il y a quelques pages sur ce topic et il était un peu plus positif après avoir vu le film. Heureusement que le forum existe pour me rafraîchir la mémoire cheers

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Dim 18 Nov 2018 - 20:54

Arte diffuse un film document sur Stefan Zweig, les années de son exil, mercredi 21 novembre Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
Cassandre

Nombre de messages : 33119
Age : 57
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Lun 19 Nov 2018 - 7:10

Merci pour l'info, Ysa cheers
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Lun 19 Nov 2018 - 12:34

Merci pour l'info, Ysabelle! Il y a un moment que je voulais voir ce film. Je cours donc programmer l'enregistrement et annoncer la bonne nouvelle sur la page FB de l'auberge. cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Vavyala
Chemise mouillée
Vavyala

Nombre de messages : 403
Age : 35
Localisation : Entre une forêt francilienne et celle des pages des livres de ma bibliothèque
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Lun 19 Nov 2018 - 17:25

Merci Ysabelle! sunny
J'espère qu'il sera disponible suffisamment longtemps en replay, ma semaine et ma to-do-list se remplissent (trop) vite...
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Jeu 22 Nov 2018 - 13:52

Il est disponible jusqu'au 27 novembre seulement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Vavyala
Chemise mouillée
Vavyala

Nombre de messages : 403
Age : 35
Localisation : Entre une forêt francilienne et celle des pages des livres de ma bibliothèque
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Jeu 22 Nov 2018 - 13:57

Merci Cat pour l'information!
Et un post-it (électronique) édité pour essayer de le voir lundi ou mardi matin prochain! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Jeu 22 Nov 2018 - 14:01

J'ai vu la moitié hier et c'est très intéressant. Je finis le reste aujourd'hui et viendrai poster un petit commentaire. Very Happy Mais, d'ores et déjà je vous encourage vivement à le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Tiadeets
Romancière anglaise
Tiadeets

Nombre de messages : 2289
Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Ven 23 Nov 2018 - 18:16

J'ai regardé ce film hier. Il était intéressant, mais heureusement que j'avais la page wikipedia ouverte à côté parce que j'aurais raté pas mal de choses sinon. La cinématographie était bien faite, mais le style était un peu trop bizarre pour moi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://flavors.me/tiadeets
Ysabelle
Stardust Reveries
Ysabelle

Nombre de messages : 21923
Age : 57
Localisation : Quelque part entre l'orient et l'occident
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Ven 23 Nov 2018 - 19:40

Je l'ai fini hier comme prévu et j'ai trouvé ce film intéressant. C'est tout de même triste, même en connaissant la fin tragique de l'auteur. Il y avait pourtant un équilibre car c'est tantôt coloré et ensoleillé les scènes au Brésil), tantôt sombre et enneigé (Moscou, New York, ...). La réalisatrice a voulu à priori, faire plus ressortir les émotions et le mal être de Stefan Zweig et elle a réussi son pari.
Avant tout, l'acteur Josef Hader a porté ce rôle avec brio. drunken D'ailleurs, j'étais frappé par la ressemblance avec les photos de S. Z. Toute sa physionomie reflétait la sensibilité qu'on devine chez Stefan Zweig. Une personne d'une grande intelligence, au gout raffiné, une personne pacifiste jusqu'au bout... C'est ce qui lui fut d'ailleurs reproché, y compris avec par son ami Klaus Mann. La pression sur lui était énorme et on la sentait dans ce film!! On voyait quelqu'un de tourmenté. J’étais vraiment mal à l'aise, car l'image focalisait sur lui pendant que tous attendaient qu'il parle de ce qui se passait en Allemagne. Qu'il dénonce, qu'il se range dans une case et il semblait si seul dans la foule, alors qu'il était celui que tout le monde adulait et attendait.  
Maria Schrader a souligné finement les phases par lesquelles il est passé : L'espoir, la gêne, le doute, la culpabilité, les voyages, l'instabilité, puis le désespoir. pale
La scène finale était poignante, pourtant on ne voyait presque rien! Des gens s'affairaient, des murmures, un téléphone qui sonne,... J'ai mis du temps avant de comprendre. Un miroir reflétait à peine la tragédie. Sad
La réalisatrice a voulu juste transmettre ce pan de la vie de Stefan Zweig et elle a réussi jusqu'à un haut degré. J'avoue, pour ma part, que j'ai trouvé cela frustrant tout de même. J'aurais aimé voir un film sur sa vie entière.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
Sweet Indian Princess
Cassandre

Nombre de messages : 33119
Age : 57
Localisation : entre deux livres
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Ven 23 Nov 2018 - 20:46

Merci pour ton avis, Ysa cheers Je ne l'ai pas encore regardé No
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Sam 24 Nov 2018 - 17:41

Je l'ai vu aussi et trouvé très intéressant.
Ce n'est pas du tout un documentaire linéaire et biographique, c'est 5 moments de sa vie d'exil entre 1936 et 1942, et il y a beaucoup de discours et de réflexions sur l'engagement politique d'un écrivain, sur les droits et les devoirs que donne la célébrité. C'est assez intellectuel comme propos et il y a pas mal de non-dits et de sous-jacents à décrypter.
J'ai vraiment apprécié qu'on ne les voie pas se suicider et que leurs motivations gardent leur part de mystère.
On ressent comme l'a dit Ysabelle la douleur et le déracinement de cet homme, citadin de Vienne depuis des générations, dont le coeur saigne à la pensée que Berlin est bombardée, et qui vit depuis 10 ans en exil, dans la végétation luxuriante.

Mais il faut sans doute bien connaître l'écrivain pour l'apprécier pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Vavyala
Chemise mouillée
Vavyala

Nombre de messages : 403
Age : 35
Localisation : Entre une forêt francilienne et celle des pages des livres de ma bibliothèque
Date d'inscription : 27/08/2018

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Mar 27 Nov 2018 - 14:08

Un GRAND MERCI à Ysabelle pour avoir "alerté" le forum sur la diffusion de ce film!!!  

Comme prévu, j'ai fini de le voir aujourd'hui et j'y ai pris beaucoup de plaisir!
Le choix de ne pas faire une biographie exhaustive, de n'extraire que des extraits de moments de vie, tout en mettant en lumière de manière subtile les sentiments des protagonistes m'a été original et proposé une "rencontre" avec l'homme derrière l'écrivain plus sensible, instinctive (et moins intellectualisée) qu'avec une mise en scène plus traditionnelle. Je rejoins Ysabelle sur le subtil équilibre trouvé entre des moments heureux et lumineux et d'autres où l'ombre, le découragement, le désespoir ou l'angoisse viennent s'insinuer.
La scène finale par exemple a été traitée avec beaucoup de tact et de pudeur,
Spoiler:
 
Moi qui pleure difficilement devant un film (relativement à mon mari qui a la larme facile Wink ), mon paquet de mouchoirs a été mon meilleur ami à certains moments où le désespoir face au délitement de l'Europe dans la guerre se faisait sentir... Sad
Comme écrit par Petit Faucon, connaissant encore peu cet écrivain, je suppose que je suis passée à côté de beaucoup de références. Mais malgré cela, je trouve que le film se suit bien sans avoir l'impression d'être "larguée" et en cela, je trouve que c'est aussi une belle réussite pour la réalisatrice. sunny

Merci à Arte, j'avais découvert cet auteur il y a 1 ou 2 ans grâce à un documentaire que cette chaine avait diffusé, ce qui avait déclenché mon envie de découvrir son œuvre (ce qui fut débuté avec beaucoup de plaisir). Arte nous propose encore une fois un moment enrichissant de cinéma!
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   Mar 27 Nov 2018 - 16:21

Vavyala, je me souviens du documentaire dont tu parles, je l'ai vu aussi ; il était beaucoup plus classique comme biographie, mais intéressant dans un genre plus convenu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un génie de la littérature : Stefan ZWEIG
Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quizz : Les méchants de la littérature à l'honneur
» Les héros et héroïnes de la littérature que vous n'aimez pas du tout du tout!
» Projet : Li-Qué-Fasc - Littérature Québécoise en Fascicules
» Littérature frénétique
» Travail et littérature (Anti)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: