Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Arturo PEREZ-REVERTE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chevalier Bayard
Ready for a strike!
Chevalier Bayard

Nombre de messages : 1375
Age : 43
Localisation : secteur 2814
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Ven 19 Mar 2010 - 23:39

Arrrgh ! Je n'avais pas vu qu'il y avait un topic sur Arturo Perez Reverte !! bounce

J'ai moi aussi découvert grâce à Liewen et j'ai dévoré la série des Capitaine Alatriste. J'étais pour le boulot à Madrid lors de la sortie du film et j'avais été fou de ne pouvoir visiter Madrid que de nuit (passant mes journées à informatiser une usine Razz) alors qu'il y avait là-bas à ce moment une exposition consacrée au Capitaine et à "son" Espagne.

Imaginez ma frustration ...
Spoiler:
 

Fana de l'âge des corsaires et de la piraterie, j'ai beaucoup aimé les derniers tomes d'Alatriste et je rejoins aussi complétement ce qui a été dit avant au sujet de la description de la bataille de Breda.

Quand je lisais le récit de la bataille à côté du moulin je voyais le film !!

Et d'ailleurs quelle déception à la vision du film que j'avais acheté dès sa sortie en Espagne !! Le film est un clip de l'ensemble des bouquins d'Alatriste et plus !! Shocked

Si on n'a pas lu les bouquins, je doute que l'on y comprenne grand chose. Si on les a lu, on doit quand même faire une sacrée gymnastique intellectuelle dans nos souvenirs pour se raccrocher à l'histoire et, à peine y sommes nous parvenus qu'on a déjà perdu le fil à nouveau !! Quand je l'ai vu Corsaires du Levant n'était pas encore sorti en Français mais depuis je confirme que le film va beaucoup plus loin. C'est vraiment dommage qu'avec ces bouquins, un tel casting, de tels costumes, de tels décors et de tels images, ils aient fait un film pareil. On a l'impression qu'ils ont confié le montage à un cocaïnomane au bord de l'overdose...

Pour en revenir aux bouquins de Perez Reverte, moi aussi mon bouquin préféré est, et de très loin, La Reine du Sud. J'espère que si un jour ils en font un film ce ne sera pas un foirage. Le format de la série serait franchement mieux...

Ensuite, L'erreur qui m'a freiné net dans mon "dévorage" actif de l'œuvre de Perez Reverte et Le Cimetière des Bateaux Sans Noms. J'ai .... détesté. L'histoire m'a ennuyé au possible. J'ai personnellement trouvé les personnages sans relief. Bref une très très grosse déception qui a calmé mon appétit mais je m'y remettrai ... déjà à la sortie du prochain Alatriste Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.g2unit.com
manue
Star Sheep Trooper
manue

Nombre de messages : 2133
Age : 48
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Ven 26 Mar 2010 - 11:24

Arturo Pérez-Reverte fait partie des auteurs dont j’accumule les livres, en me disant " Oh !!! Ça à l’air bien ça, j’achète pour le lire plus tard !!!"
Résultat, ma pile de Pérez-Reverte s’allonge, et je n’en ai lu que deux, Le Club Dumas et Le Tableau du maître flamand.

Le Club Dumas, qui m’a laissé un souvenir mitigé.
Pourtant ce livre avait tout pour me plaire : une intrigue qui se déroule dans le milieu des bibliophiles et qui fait référence à Dumas. cheers
Seulement de fausse piste en fausse piste, Pérez-Reverte nous conduit...nulle part. L’histoire est franchement alambiquée. Et si je me suis attachée à cette quête du livre rare et maudit, les références à Dumas tombent un peu comme un cheveu sur la soupe.
Perez tisse un écheveau d’intrigues sans que celles-ci ne soient vraiment reliées les unes aux autres. Dommage.

Le Tableau du maître flamand
Une histoire particulièrement originale et intéressante, avec de solides références picturales et historiques, et un suspense constant. Une lecture agréable en somme, même si parfois le rythme est un peu lent.

Maintenant je n’ai plus qu’à trouver du temps pour lire, La Reine du Sud, Le Maître d’escrime et la série des Alatriste, qui m’attendent sagement, bien rangés sur leur étagère. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Framboise
Intendante de Pemberley
Framboise

Nombre de messages : 557
Age : 34
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Ven 16 Juil 2010 - 3:04

Mode 3615 my life on- Il est presque 3 heures du matin et je suis en train de rédiger un long commentaire... C'est juste que j'attend que le gâteau que j'avais promis pour demain matin soit cuit. C'est douloureux de se rendre compte une fois au lit qu'on a oublié ce genre de chose et qu'il faut se relever pour faire un gâteau à pas d'heure...! Au moins j'ai le temps pour commenter à mon aise! Very Happy -fin du mode HS

J'ai terminé le Hussard, et ce livre assez différent de ce vers quoi je vais spontanément m'a tenu en haleine, avec un sentiment partagé de dégoût et d'angoisse, car je savais d'avance ce qui allait se passer, au point que j'ai fini de ronger tous mes ongles en le lisant...! lol!
On suit Frédéric, 19 ans, qui débarque tout frais émoulu de l'Ecole de Guerre, avec des rêves de gloire plein la tête, et n'ayant aucune idée de ce qui l'attend.
Sa seule expérience de la guerre se limite à quelques cours théoriques, à de beaux défilés et au prestige de l'uniforme de hussard (bien pratique pour certains aspects, vous vous en doutez! Qui a dit les filles?!! Twisted Evil )
Le rôle de la société est important dans le choix de Frédéric de s'engager dans l'armée: les Hussards sont considérés comme un corps d'élite, à part, avec leurs beaux uniformes chamarrés. Tout semble facile et joyeux quand les filles se pressent pour l'admirer, avant son départ pour le front.
Il part donc en Espagne, avec le 4ème régiment de hussards de Napoléon.
Dès le début, on sent qu'il est déçu de la "guerre sale" menée en Espagne. On ne se bat pas contre une armée mais c'est tout le peuple espagnol qui s'oppose aux envahisseurs en une guérilla farouche et impitoyable, sordide même.
Cette guerre ne ressemble pas à celle des manuels de l'Ecole de guerre, et cela amène Frédéric à se poser des questions, non pas sur l'utilité d'une telle guerre, mais sur l'importance de se battre contre un ennemi connu et prévisible, pas comme ces espagnols haineux qui forment plus une guérilla qu'une "belle" guerre.

Citation :
"J'ai toujours pensé que la guerre c'était autre chose..."
Le livre n'est rien d'autre qu'une longue réflexion (enfin longue, ça reste très relatif, le livre est court mais mes ongles l'ont trouvé long!! Cool ) sur la guerre: initiation du héros aux réalités qui sont bien différentes de ce qu'il avait imaginé.
Citation :
"Il avait fini par comprendre: de la merde, de la boue, du sang. Solitude, froid, et peur, une peur si démente et épouvantable qu'elle donne envie d'hurler d'angoisse pure et nue."
On sent la tension monter inexorablement au fur et à mesure que la bataille et sa charge finale approchent, alors que Frédéric s'accroche à sa soif de gloire. Il cherche à savoir ce qu'il vaut au combat, car il est brave et n'a pas peur: c'est surtout de la naïveté et de l'ignorance de ses limites...

Dès les premières pages, on comprend en effet la naïveté du héros et de son ami Bourmont, qui discutent de la distinction et de l'élégance, de l'honneur même qu'il y a à utiliser telle ou telle arme. Comme si tuer ou être tué pouvait avoir quelque chose d'élégant...

J'ai beaucoup aimé la construction du livre en 7 chapitres relatant 24 heures de la vie du héros, où l'on voit Frédéric attendre LA charge, tandis que tout se précipite. Je suis restée scotchée par ce livre, avec une envie de secouer Frédéric pour lui dire d'ouvrir les yeux, de faire demi-tour tant qu'il est encore temps.
Spoiler:
 

Bon, place aux reproches maintenant:
l'auteur en fait parfois un peu trop dans le dramatique et le suspense... Un peu plus de simplicité (surtout à la fin) n'aurait pas fait de mal.
Les deux héros sont très (trop?) naïfs, tous les deux en train de rêver à la gloire, attendant la charge de cavalerie qui les transformera en héros. Ils manquent de réalité, on a l'impression qu'ils n'ont jamais quitté leur famille et ne connaissent rien de la vie. Pour le coup, une bataille comme initiation, c'est dense.
Et enfin, l'attachement de Frédéric à Claire m'a paru totalement surfait, je n'y ai pas du tout cru. Suspect
Ces petits reproches mis à part, j'ai passé un très bon moment, merci pour cette découverte. sunny


Revenir en haut Aller en bas
MD
British countryside addict
MD

Nombre de messages : 828
Age : 34
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 20 Juil 2010 - 13:47

Je suis désolé d'avoir été à l'origine d'une pareille manucure. Mais si le livre t'a plu tant mieux. (C'est en effet "moins léger" que le J. Herriot.)

C'est vrai que la guerre idéalisée est assez présente, moi ça m'avait rappelé un passage dans Mes Jeunes années de Churchill .... passage que je trouve très "drôle", ou au moins très bien écrit :

Citation :
Dès l'instant où la démocratie a été admise, ou plutôt s'est imposée sur le champ de bataille, la guerre a cessé d'être une distraction de gentleman.

Citation :
Si seulement nous avions vécu cent ans plus tôt, quel bon temps nous aurions eu ! Imaginez un peu : avoir 19 ans en 1793 avec plus de vingt ans de guerre contre Napoléon devant soi !


Citation :
...de l'honneur même qu'il y a à utiliser telle ou telle arme. Comme si tuer ou être tué pouvait avoir quelque chose d'élégant...
Le passage ou de mémoire on se met d'accord pour dire que le sabre est un instrument de boucher qui n'a aucune élégance et ne sert donc qu'à trancher ?


Si il y en a parmi vous qui recherche quelque chose de moins "désabusé", de plus Dumasien sur la même époque, je re-conseille fortement Les Trois Hussards (visiblement tout le monde donne dans l'original pour ses titres) de F.Ceresa. Plus de petites intrigues et moins de dégout, forcément plus romancé aussi. (Encore un Dumas-Wannabe ! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
MissAcacia

Nombre de messages : 7189
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 20 Juil 2010 - 19:10

Mais en même temps, quand on a eu l'occasion de voir les gravures de Goya (et ses peintures) sur les campagnes napoléoniennes en Espagne ou que l'on a eu l'occasion de mesurer l'empreinte psychologique durable qu'elles ont laissé là-bas (Un exemple parmi d'autres : si les espagnols ont adopté un écartement de rail différent de celui du chemin de fer français lors de l'installation des voies ferrées en Espagne, ce qui n'est pas sans poser de nombreux problèmes à l'heure actuelle, c'était bien pour éviter de faciliter l'invasion de leur pays par leurs voisins gabachos*... on était en 1850 !)

Bref, cette histoire racontée par un espagnol pouvait difficilement être gaie.

* le doux surnom que nous avons là-bas (avec franchute) et qui est un souvenir de l'époque napoléonienne... même si le mot existait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Framboise
Intendante de Pemberley
Framboise

Nombre de messages : 557
Age : 34
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 26 Juil 2010 - 18:13

C'est vrai que je savais assez bien à quoi m'attendre quand j'ai ouvert ce livre: a priori, rien de très joyeux puisqu'on parlait de guerre!! Very Happy
Je m'attendais à un récit de guerre basique, et j'ai été étonnée de la naïveté des héros, qui regrettent la "guerre idéalisée", comme le dit MD.

J'ai lu le livre d'une traite, ce qui explique peut être que j'ai ressenti les choses de cette façon, mais j'avoue avoir été étonnée de ce parti pris "pour" la guerre idéale.
Bon, après, la désillusion est plutôt rude pour le pauvre Frédéric! Rolling Eyes

C'est rigolo cette histoire de train... La France était visiblement très très appréciée sous Napoléon! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
Natacha Rostov

Nombre de messages : 3014
Age : 39
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 5 Oct 2010 - 13:19

J'ai terminé hier soir Le tableau du maître Flamand, un roman policier de Perez-Reverte, dont j'ai apprécié la lecture.
Il s'agit de l'histoire de Julia, une jeune restauratrice de tableaux anciens qui se voit confier la restauration d'un tableau du XVe d'un peintre Flamand, La partie d'échecs. Au cours de la restauration, elle découvre une inscription cachée sous les couches de peinture qui lui donne envie d'en savoir plus sur les personnages du tableau. Elle s'associe pour cela à César, un antiquaire qui lui a plus ou moins servi de père, Menchu, la propriétaire de la galerie d'art chargée de la vente du tableau, Alvaro, son ancien professeur d'histoire de l'art et Munoz, un génie des échecs.
Très vite, ils découvrent que les 3 personnages du tableau ont bel et bien existé et que l'un d'entre eux a été assassiné. Peu après, Alvaro est retrouvé mort chez lui. Deux enquêtes s'entremêlent alors : celle de l'assassinat du personnages du tableau, au XVe siècle, et celle de la traque que vont subir Julia et son entourage.

L'intrigue est très originale, mais peut-être manque-t-elle d'un peu de rythme, car j'ai mis assez longtemps à lire ce livre, n'éprouvant aucune difficulté à décrocher de l'histoire pendant plusieurs jours (or c'est quand même censé être un thriller). Quant à la fin, très originale elle aussi, elle m'a quelque peu déroutée. Je ne m'y attendais pas du tout. On ne peut pas dire que l'auteur ait cédé à la facilité en choisissant son coupable, ceci dit, j'ai trouvé ça quand même un peu par les cheveux! Malgrés cela, cette lecture s'est avérée très agréable et je lirai bien volontiers un autre ouvrage de cet auteur (dont je n'avais que très moyennement apprécié Le cimetière des bateaux sans nom)
Revenir en haut Aller en bas
nephtis
Ethereal Wings on the Nile
nephtis

Nombre de messages : 9275
Age : 54
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mar 5 Oct 2010 - 18:52

Tout à fait d'accord avec toi Natacha ! As tu lu Le maitre d'escrime ? parceque là tu vas te régaler, et augmenter ton déficit sommeil.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 18 Oct 2010 - 22:28

Je n'avais ps vu ta critique, Natacha, désolée. J'avais adoré ce livre et n'avais pas connu la même facilité que toi à décrocher, si mes souvenirs sont bons. Mais j'imagine que ce type de sensation dépend aussi parfois de notre humeur et de circonstances extérieures. Quant à la fin, impossible de m'en souvenir (pas étonnant de ma part, me direz-vous Laughing ), ce qui fait que je reprendrais bien un de ces jours ce bouquin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pando_Kat
Lady Gunslinger of Gilead
Pando_Kat

Nombre de messages : 7167
Age : 37
Localisation : Dans le Tardis, entre Westeros, Arrakis et Giléad
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 18 Oct 2010 - 22:50

Je ne sais pas si ceux et celles qui ont lu le livre en ont vu l'adaptation, avec Kate Beckinsale? Arrow
Je l'ai vue il y a plusieurs années, je n'en ai pas un souvenir très brillant (le livre est nettement mieux fichu ^^) Wink

_________________
Library Thing - Listography - Tumblr - Goodreads

"Captain Cogitation" | CEO of Black Corporation | Commander of the Kraken (and other big bad ass monsters)
N°1 loyal subject of the One and Only Queen Margaret
Revenir en haut Aller en bas
ekaterin64
Queen of Nanars
ekaterin64

Nombre de messages : 17717
Age : 45
Localisation : Glancing through the Skies of Pern
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 18 Oct 2010 - 23:21

Oui je l'ai vu aussi il y a quelques années et je te rejoins dans ta critique Pando

_________________

Quand la tempête t'encercle, hisse la voile et suis les traces du Dieu Dragon. En avant, en avant ! Car qui
hésite perd, plutôt être mort qu'esclave de la peur Lady companion of the Most Noble Order of the Lycans
Devoted to Loulou "Obi Wan Sheen OBE I" In Life and Death
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 18 Oct 2010 - 23:48

Honte à moi, jamais entendu parler de cette adaptation. D'après ce que vous en dites, je n'ai pas à avoir trop de regrets. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
manue
Star Sheep Trooper
manue

Nombre de messages : 2133
Age : 48
Localisation : Sous un camphrier géant
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mer 22 Déc 2010 - 22:14

OUI !!! je l'ai vu aussi, ce film. Et pfiou !! assez peu souvenirs !!!
J'avais d'ailleurs complètement oublié que Kate Beckinsale en était l'héroïne.
Par contre je me souviens très bien qu'il y'a le méchant de Ladyhawke (je mémoriserai jamais son nom, mais c'est pas grave, car il reste et demeure le méchant de Ladyhawke)
Et autre souvenir : c'est un très bon moyen pour voir à quoi ressemble un appartement Gaudi. cheers

A par ça, rien de plus scratch silent tongue
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2525
Age : 43
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mer 27 Juil 2011 - 17:15

J'ai découvert avec plaisir Les aventures du Capitaine Alatriste. J'ai déjà lu le tome 1 et le 2, Les bûchers de Bocanegra et je reviens tout juste de la librairie avec le tome 3 Le soleil de Breda. Je trouve ces petits livres excellents, très faciles à lire et surtout très distrayants. Il y a aussi un énorme avantage à mon avis, ce sont des romans historiques mais sans la pompe et le côté ennuyeux que certains peuvent avoir. Ca se passe durant le Siècle d'Or en Espagne et en quelques lignes on y est.
Bref c'est un régal et dès que j'ai terminé Le moine (là aussi je suis en Espagne) j'enchaîne sur Le soleil de Breda cheers .

Revenir en haut Aller en bas
Tatiana
A view from the past
Tatiana

Nombre de messages : 10894
Age : 34
Localisation : Quelque part dans l'Angleterre du XIXe...
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 28 Juil 2011 - 19:16


Tes impressions si positives Nougatine me rappellent que ces romans me tentent beaucoup et depuis longtemps, j'en ai eus en main plusieurs fois dans des librairies et je finirai immanquablement par succomber.

J'avais beaucoup aimé le film avec Viggo Mortenson à sa sortie au cinéma. En plus de l'époque historique, le héros a un côté mousquetaire qui m'a tout de suite séduite I love you .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2525
Age : 43
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 22 Aoû 2011 - 10:01

Et bien voila, Le soleil de Breda s'est couché, j'ai terminé le livre qui est excellent!
Je vais de ce pas commander la suite parce que je ne peux pas rester comme ça, frustrée, sans connaître la suite des aventures du capitaine Alatriste et d'Inigo Balboa.

Et ils m'ont bien eu chez Points: les deux premières couvertures sont avec Viggo Mortensen tongue , et pas les autres Mad . Comment appâter le gogo Razz !!! Je les ai prêtés à une amie qui m'a fait la même réflexion "oh il y a une adaptation avec Viggo Mortensen?"

Voila, donc Tatiana, succombe, succombe... car comme dit Oscar Wilde, "le meilleur moyen de résister à une tentation c'est d'y céder!".

Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2525
Age : 43
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mer 12 Oct 2011 - 11:21

J'ai terminé la lecture du cycle des Aventures du Capitaine Alatriste...

J'ai beaucoup aimé, au point de lire les 6 tomes quasi d'affilée ce qui est assez rare chez moi. Et puis un roman de cape et d'épée à priori ce n'était pas pour moi, et bien raté je me suis littéralement délectée de la lecture de ces aventures variées, historiques mais jamais ennuyeuses.
J'ai beaucoup aimé le personnage du Capitaine, son mystère, ses yeux froids, ses moustaches... alors bien sur dans ma tête il a un peu la tête de Viggo Mortensen, mais indépendament de ça il reste un personnage fascinant, énigmatique. On apprend des choses sur lui au fur et à mesure mais il est impossible à cerner vraiment. Dans le dernier tome Les Corsaires du Levant, on a quelques "révélations" mais ce qui est bien c'est que le mystère reste en partie entier et que c'est à nous de nous construire le mythe de ce capitaine qui n'en est pas un d'ailleurs.
Evidemment, j'ai beaucoup de sympathie pour Inigo Balboa qui raconte ces histoires et j'ai beaucoup apprécié son évolution: de jeune garçon d'à peine 14 ans (et ç'est important!!!) à jeune homme courageux et plein de questions.

Le seul bémol est le dernier tome, les Corsaires du Levant, dans lequel j'ai trouvé moins d'unité que dans les autres et des passages un peu plus trainants. Mais je l'ai quand même apprécié, surtout la dernière partie avec le combat naval des galères (encore une fois, bien loin de mon monde littéraire, mais que voulez-vous quand c'est bien écrit et bien c'est bien écrit !!!).

Spoiler:
 

Enfin ce qui est bien dans ce cycle c'est que c'est le récit du déclin de l'empire espagnol, des raisons de ce déclin et ce raconté d'une façon dont bien des historiens pourraient s'inspirer. La corrutpion, l'omniprésence de l'Eglise et la folie auquel conduit le culte de la vraie religion à l'intérieur même du pays, sans parler de l'extérieur, l'orgueil démesuré de certains Grands d'Espagne, la faiblesse d'un roi...
J'ai lu sur internet que Perez-Reverte avait décidé d'écrire ses romans en voyant le peu de place laissé au Siècle d'Or dans les livres d'histoire de sa fille. Je trouve qu'il lui rend magnifiquement hommage.


Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
MissAcacia

Nombre de messages : 7189
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Mer 12 Oct 2011 - 13:06

Merci pour ton avis détaillée Nougatine, tu me donnes envie de lire les deux derniers (à l'époque ils n'étaient pas sortis et puis après je suis passée à autre chose). Je partage ton enthousiasme pour le Capitan, et pour la description très vivante de cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
christelle

Nombre de messages : 3484
Age : 43
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 27 Fév 2012 - 14:35

A titre anecdotique, car je crois que ça ne vaut pas tellement le coup, mais ça peut être rigolo à regarder, commence sur France Ô vendredi soir la diffusion de la Telenovela La Reina Del Sur, adaptée du même roman de Arturo Perez-Reverte, La Reine du Sud, un de ses romans les plus aventureux avec une héroïne assez impressionnante.

Site officiel de la série:
http://msnlatino.telemundo.com/novelas/La_Reina_del_sur

Pitch Amazon:
Nom : Mendoza. Prénom : Teresa. Nationalité : mexicaine. Veuve d’un pilote d’avion à la solde du cartel de Juarez. S’installe en Espagne. Soupçonnée de trafic de tabac et de stupéfiants entre Melilla et Gibraltar. Arrêtée et condamnée à plusieurs mois de prison. Liée à Patricia O’Farrell, délinquante notoire. Détient des actions dans une société de transports maritimes et dans de nombreuses sociétés écrans supposées blanchir de l’argent. Probablement à la tête de la plus grosse entreprise de transport de cocaïne et de haschich en Méditerranée pour le compte du cartel de Medellín, des mafias russes et italiennes.Femme d’affaires redoutable et dangereuse, multimillionnaire, mène une vie discrète, aime le rêve et la solitude en mer à bord de son yacht. Aucune preuve n’a pu être retenue contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier Bayard
Ready for a strike!
Chevalier Bayard

Nombre de messages : 1375
Age : 43
Localisation : secteur 2814
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 27 Fév 2012 - 15:01

Super! Merci pour l'info!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.g2unit.com
Folfaerie
Manteau de Darcy
Folfaerie

Nombre de messages : 86
Age : 50
Localisation : The Middle-Earth
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 27 Fév 2012 - 19:36

Ah je suis contente de trouver un sujet sur Perez-Reverte, notamment parce que Alatriste fait partie de mes héros favoris depuis que je l'ai découvert. Un gros, gros coup de coeur pour lui, j'ai lu tous les romans de la série et attends avec impatience la traduction du dernier : el puente de los asesinos.
La reconstitution historique est fascinante, on s'y croirait dans le Madrid de cette époque et puis les constantes références à l'univers Dumasien m'ont conquise.

J'ai vu l'adaptation évidemment. Une adaptation de la série, je ne pouvais pas la manquer, et puis il y avait Viggo. Il EST Alatriste, pas de doute. En revanche le film est assez boiteux. Quand on ne connait pas la saga, difficile de s'y retrouver . Pas d'introduction aux principaux personnages et un joyeux méli-mélo des 5 premiers tomes. Mais la photo et la lumière sont belles, et puis Viggo quoi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://labibliothequedefolfaerie.wordpress.com/
christelle
The Gathering Storm
christelle

Nombre de messages : 3484
Age : 43
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Lun 19 Mar 2012 - 16:04

Il faut absolument que je vois ce Alatriste, décidément... ^^,
ça donne envie, Folfaerie.

La telenovela de La Reina Del Sur est donc diffusée en ce moment sur France Ö et je dois dire que si vous n'avez jamais vu ce format de télévision, propre à l’Amérique du sud, c'est vraiment culturellement très différent de ce qu'on fait chez nous, aux USA ou même avec les dramas asiatiques, hihi.
Enfin, on rigole bien, et c'est librement interprété du livre.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Rostov
Hungry Bookwolf
Natacha Rostov

Nombre de messages : 3014
Age : 39
Localisation : Au fond des bois
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 12 Juil 2012 - 13:55

J'ai enfin fait la connaissance du capitaine Alatriste avec la lecture du premier tome de la série qui s'intitule tout simplement Capitaine Alatriste. Cette première aventure, que j'ai trouvée très courte, se lit vite et bien. L'auteur a une curieusement manière de nous présenter ses personnages : en fait il ne nous les présente pas! Au lecteur de faire connaissance avec eux au fur et à mesure des chapitres, ce qui fait qu'on entre tout de suite dans le récit et que même à la fin du roman, on n'a pas l'impression de vraiment connaître le Capitaine Alatriste...
En tout cas, cela donne envie de lire les tomes suivants!
Revenir en haut Aller en bas
althea
Countess of Dagobah
althea

Nombre de messages : 2324
Age : 58
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 12 Juil 2012 - 17:53

Natacha Rostov a écrit:

En tout cas, cela donne envie de lire les tomes suivants!


N'hésite pas Natacha, ils sont très bien ! Et puis tu devrais voir le film . J'ai lu les deux derniers tomes après avoir vu le film et finalement lire les aventures d'Alatriste en pensant à Viggo Mortensen ce n'est pas gênant du tout, au contraire lol!
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 7556
Age : 54
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   Jeu 11 Avr 2013 - 17:40

Je me glisse sur ce topic pour indiquer que Alatriste va être adapté en série de 13 heures (!!), avec comme co-producteurs Béta-Film, Arte (donc une diffusion à prévoir ...) et TeleCinco, réalisation de Enrique Urbizu, avec dans le rôle titre un acteur espagnol Aitor Luna.
Annonce faite au MIP-TV à Cannes.

Je pense que le projet ne devrait pas être diffusé avant 2015 ou 2016 ... patience donc cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arturo PEREZ-REVERTE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arturo PEREZ-REVERTE
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arturo PEREZ-REVERTE (Espagne)
» Arturo Perez-Reverte
» Décembre 2003: Le tableau du maître flamand d'Arturo Perez-Reverte
» Arturo Pérez Reverte
» La Forêt de V. Perez et T. Oger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: