Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Thomas Mann

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Dim 7 Mar 2010 - 19:51

Ce serait une bonne façon de se remettre à Mann. Je vais peut-être essayer. Lorsque tu dis que c'est difficile à lire. Est-ce à cause de l'allemand? Penses-tu qu'en traduction c'est plus facile?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze
Accalia

Nombre de messages : 3275
Age : 29
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Dim 7 Mar 2010 - 20:30

Oui je pense qu'en francais c'est bien plus simple (sauf évidemment si tu es billingue) mais parfois il y a des phrases de 10 lignes donc si tu ne maitrise pas la langue ca peut être délicat. Et il a le vocabulaire trés riche le Thomas Mann lol!
Revenir en haut Aller en bas
N..
Beautiful pianoforte
N..

Nombre de messages : 659
Localisation : ... somewhere on my road to Lambton ...
Date d'inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Lun 8 Mar 2010 - 0:44

ekaterin64 a écrit:
Je ne connais absolument pas cet auteur Embarassed mais on m'a offert il y a plusieurs années sa série sur Joseph et ses frères. Série qui actuellement prend la poussière dans ma bibliothèque.
Quelqu'un connait ? Parce que pour le moment je ne suis pas motivée pour la lire Rolling Eyes

J'ai commencé quand j'étais étudiante... mais je n'ai pas terminé. A l'époque j'étais en colocation avec une copine allemande qui faisait des études de littérature en France. Je lui dois quasiment tout ce que j'ai pu lire de littérature ou de poésie de langue allemande. Elle m'avait offert "Les Buddenbrooks" qui m'avait favorablement impressionné (bien que clairement déprimant), j'ai du lire dans la foulée "Mort à Venise" et "La montagne magique", que j'ai tous aimé..; et puis j'ai entamé "Joseph et ses frères" et je me suis essoufflée... envie de changer d'auteur... Et puis c'est quand même une relecture de la bible et je ne me sentais pas de taille...
Revenir en haut Aller en bas
Marganne
Lioness of Brittany
Marganne

Nombre de messages : 2784
Age : 49
Localisation : Aboard the Charlotte Rhodes
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Jeu 18 Mar 2010 - 12:26

Je viens de lire "les Buddenbrook" et j'ai adoré ! C'est une lecture clairement déprimante mais fan de Zola, ça ne m'a pas gênée.

J'ai aimé la description de la vie quotidienne de cette famille, de cette lente décadence. Le style est très agréable, jamais ennuyeux (heureusement, car le roman fait 750 pages), les personnages sont très attachants. J'ai particulièrement aimé le jeune Hanno, le dernier descendant de la famille, et même si je m'y attendais un peu, la fin du roman en ce qui le concerne m'a douloureusement surprise.

En bref, je ne peux que recommander la lecture de ce pavé qui se digère très bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Jeu 3 Fév 2011 - 19:40

Quelques impressions sur Les Buddenbrook, comme promis à Accalia. Comme je l'ai dit ailleurs, j'ai adoré, et j'ai été soulagée, car j'avais peur d'être assomée : un pavé qui traite de déclin, ça fait quand même un peu peur. lol!

La construction du livre est impeccable. Les scènes sont suffisamment courtes pour relancer sans cesse l'intérêt et assurer une grande diversité des atmosphères et des angles. On s'attarde surtout sur les destins de Tony (Antonie) ou de Thomas les deux aînés de la troisième et avant-dernière génération, qui tous deux représentent la quintessence de la dignité Buddenbrook... avec ses fêlures.Neutral pale Si la vedette est accordée à Tony durant la première partie, c'est bientôt Thomas que l'on suit de plus près, depuis le moment où il prend la tête du commerce familial. Les événements qui les touchent forment la trame principale du roman. Le reste de la famille est un peu en retrait quoique tour à tour, l'un ou l'autre de ses membres se retrouve sur le devant de la scène. Autour d'eux fourmillent des personnages secondaires toujours croqués avec esprit, en quelques lignes ils complètent les touches de couleur qui forment peu à peu un grand tableau d'ensemble parfaitement organisé.

Sans insister sur le monde qui change autour de cette petite communauté, Mann parvient à suggérer la déliquescence du modèle ancien face aux assauts d'une modernité entrevue ça et là. Les traditions, l'honorabilité et le prestige acquis grâce aux années, tout ceci ne suffit pas à garantir la pérennité d'un modèle qui semblait pourtant à toute épreuve. Avec les Buddenbrook, c'est tout un monde qui est remis en question, celui de la caste des marchands, dans ces villes hanséatiques qui ont construit leur richesse sur le commerce. Commerce bien sûr synonyme d'ouverture sur le monde, mais paradoxalement, on voit à quel point la vie de ceux que le pratiquent est étriquée, engoncée dans un modèle rigide.

Et en même temps, là encore c'est paradoxal, c'est très vivant, aucune impression de lenteur ni de pesanteur. Pour évoquer le déclin d'une famille, et d'une ville aussi (car Lübeck perd au cours de ces années son autonomie et son prestige), c'est un ton non pas enjoué, quand même lol! , mais vif, entraînant, que Mann utilise. Je pense que c'est dû à son regard ironique, qui met en lumière de manière très précise les failles de chacun, sans jamais pourtant les ridiculiser. Jamais je n'ai eu envie de sauter un passage, à chaque fin de chapitre j'avais envie de connaître la suite, sans avoir besoin d'un cliff de la mort qui tue. Du grand art, une maîtrise encore plus impressionnante quand on pense que c'est le premier roman de Thomas Mann.

Bref, je recommande le livre à tous ceux qui hésitent encore (j'ai noté les noms Wink ) et je me réjouis de lire le prochain Mann qui est sur ma PAL, La Mort à Venise.

En route pour l'adaptation qui dort sur mon disque dur, maintenant. Ah, et puis j'aimerais bien lire une biographie de l'auteur, tiens. Envie qui m'est déjà venue l'été dernier en visitant la maison des Mann à Lübeck, transformée en musée. Maison dont Mann s'est inspirée pour les Buddenbrook et qui a une très grande importance dans le livre, d'ailleurs.

Je crois que je dois avoir une photo sur mon ordi, maintenant que j'y pense.



_________________


Dernière édition par cat47 le Sam 5 Fév 2011 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
misshoneychurch
Poppy dream by the Arno
misshoneychurch

Nombre de messages : 5677
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Jeu 3 Fév 2011 - 19:52

Ah ouais, ben ça va la maison. Twisted Evil Tu me rassures Cat, j'avais gardé une impression de lenteur épouvantable dans le style de Mann. On verra si je trouve le courage de surmonter mes a priori.
Revenir en haut Aller en bas
MissAcacia
DerbyCheshire Cat
MissAcacia

Nombre de messages : 7189
Age : 46
Localisation : Perched on a hot sound tree
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Ven 4 Fév 2011 - 19:07

Ravie de voir que tu as trouvé le temps de lire les Buddenbrook et que tu as aimé. Ma lecture date vraiment maintenant donc tous les détails se sont effacés de ma mémoire mais l'impression générale que j'en garde rejoint ce que tu en dis. Je l'avais aussi lu en enchaînant les chapitres avec beaucoup d'intérêt (à l'époque j'avais le temps). Je garde aussi le souvenir de descriptions très précise des maisons et de leur importance (en particulier le perron) pour marquer le statut social et déterminer la position dans le monde Lübeckien de la famille occupante Wink .
Je ne savais pas que c'était son premier roman... ça rend modeste Smile .
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Dim 19 Juin 2011 - 12:16


Je croyais avoir écrit quelque chose sur l'adaptation des Buddenbrook après l'avoir vue il y a quelques mois, mais je me rends compte que c'est un des multiples projets que j'avais en tête et qui est passé à la trappe ces derniers temps. Sad Embarassed


Heureusement que Charleybrown, sur Enchanted Serenity of Period Films, est plus assidue que moi. Elle a posté un article assez complet sur le film, avec quelques photos et le trailer. On peut avoir ainsi une idée de la beauté des images et des costumes ainsi que de l'atmosphère générale. Arrow


J'ai vu cette adaptation peu après avoir lu le livre, j'avais donc les détails de l'histoire bien en tête ce qui m'a évidemment rendue plus attentive aux modification apportées. Modifications qui ne m'ont pas du tout dérangée car toutes étaient justifiées par le changement de support, soit parce qu'elles permettaient d'appliquer rapidement certains points ou parce qu'elles avaient pour but de dramatiser un peu plus certains aspects. Le caractère des personnages principaux apparaît clairement, malgré les modifications apportées, et finalement c'est cela qui compte.


Bref je ne peux que conseiller cette adaptation à ceux qui ont aimé le livre ainsi qu'à ceux à qui il ferait peur mais qui souhaitent tout de même se faire une idée sur le sujet. Very Happy Le seul problème est qu'il faut maîtriser la langue de Goethe car le dvd ne comprend qu'une version allemande. Sad




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Accalia
Enfolded in Adoring Gaze
Accalia

Nombre de messages : 3275
Age : 29
Localisation : pas loin...
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Lun 11 Juil 2011 - 13:37

Merci beaucoup Cat pour ce post, je ne savais pas qu'il y avait une adaptation du roman.
Je vais essayer de la trouver.


je suis contente que le roman vous plaise, il est vraiment excellent, avec une fresque familiale intéressante jusqu'au bout!
Revenir en haut Aller en bas
PapiSido
Coléoptère d'Afrique
PapiSido

Nombre de messages : 282
Age : 73
Localisation : 69-Ecully
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Dim 4 Sep 2011 - 14:21

Je suis revenu de mon dernier séjour en Allemagne avec le livre + un coffret Buddenbrooks contenant les deux versions TV de 1959 (qui était passé sur Arte voici quelques lustres) et 1978. J'ai lu le livre, avec ma technique usuelle: un chapitre en français puis le même en allemand puis regardé les deux adaptations et en fait, contrairement à l'opinion commune, je crois que je préfère la premiére . Toni, Gerda , Grünlich entre autres y sont plus fidèles à l'image que je pouvais m'en faire.
On a notamment beaucoup reproché à Liselotte Pulver de n'avoir pas su évoluer depuis Piroshka et de n'avoir pas compris ce qu'était la dignité d'une grande famille hanséatique. Pour moi c'est tout faux et elle incarne au contraire à merveille la gamine qu'elle est au début et reste jusqu'à la fin du roman, malgré tous ses efforts pour se draper dans la dignité qui devrait être la sienne
Revenir en haut Aller en bas
http://sitasido.ec-lyon.fr
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24121
Age : 62
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Jeu 9 Fév 2012 - 20:26

Emily-de-Winter a écrit:
Pour ceux qui veulent tenter, la chaîne Ciné+ club diffuse samedi soir à 22h30 Mort à Venise... J'avoue que déjà je n'ai pas la chaîne, et puis 22h30... affraid C'est vraiment pour les cinéphiles acharnés vu la longueur du film !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cléopatre
gypsy acid cat
cléopatre

Nombre de messages : 7739
Age : 25
Localisation : Behind the doors of perception
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Re: Thomas Mann   Dim 27 Déc 2015 - 20:22

Je viens de finir La mort à Venise et le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas une lecture facile d'accès! J'ai mis une bonne trentaine de pages à m'habituer au style, qui est très riche. Des phrases de plus de 10 lignes avec vocabulaire compliqué et références mythologiques pas évidentes, ce fut vraiment ardu à lire. Mais ça en valait la peine, car le livre est bon. Voir la déchéance de cet écrivain était assez fascinant. Je ne saurais dire d'avis très précis du fait de la difficulté du livre et du sujet... Etait-ce choquant? Oui, parfois. Mais pouvait-on comprendre le personnage? Oui. Et Mann a réussi à planter une atmosphère à son livre qui vous prend. Le livre est clairement parmi les (nombreux) livres qu'il faut avoir lu, selon moi.
D'ailleurs je ne saurais même pas vraiment dire si j'ai réellement aimé ou pas, je peux juste dire que le livre est bon.

Maintenant j'aimerais voir le film mais j'ai entendu dire qu'il n'était pas très fidèle au livre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/CarolineKrzys
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thomas Mann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Mann
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Thomas Mann
» Thomas Mann
» La Montagne Magique - Thomas Mann
» Thomas Mann
» [Mann, Thomas] La mort à Venise, Tristan et le chemin du cimetière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Autres auteurs (divers)-
Sauter vers: