Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Jim Harrisson l'école du Montana

Aller en bas 
+13
Selenh
Rosalind
Aradia
Fauvette
cat47
nathy's
mélysia
Petit Faucon
elixir
christelle
Galy
Lise Bennet
clinchamps
17 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeSam 11 Aoû - 11:47

Alors, je me lance : j'ouvre un sujet sur Jim Harrison (et non morrison, joke !!)
Je dois dire qu'à mes yeux il est certainement à classer dans les 10 premiers écrivains nord-américains de ces 50 dernières années. Nous lisons beaucoup; et nos lecture forment un cours tranquille et régulier et soudain nous tombons au détour du courant sur un roc énorme qui va provoquer un choc et s'ancrer dans la mémoire, et nous nous en souviendrons encore et toujours, son nom se présentera automatiquement quand on pensera : littérature américaine. C'est ce qui m'est arrivé.
Mais commençons par sa bio :
Jim Harrisson est né le 11 décembre 1937 dans le nord Michigan d'une mère d'origine suédoise, d'un père américain dans une famille de 5 enfants. Son père est agent agricole dans la conservation des sols. À 8 ans il perd un œil dans un accident, et décide de devenir écrivain à 16 ans""de part (ses) convictions romantiques et le profond ennui ressenti face au mode de vie bourgeois et middle class".

Il est évident que c'est dans ses origines, son environnement et sa propre histoire que Jim Harrison puisera et enracinera son œuvre. Il partagera son amour de la nature entre le nord Michigan et le Sud ouest : Arizona, Nouveau Mexique, et son œuvre est à l'image de l'opposition entre ces deux territoires.

Il peut se définir à la fois comme "écrivain mexicain qui écrit en américain"(il adore la musique hispanique) et comme enfant du Nord Michigan. Il aime et connaît les Indiens de cette région, qui lui ont donné un de ces noms interminables dont ils ont le secret : "celui-qui-va-toujours-au-plus-loin-dans-l'obscur-et-qui-arrive-toujours-à-revenir" et cela le définit parfaitement. Sa jeunesse pauvre l'a rapproché d'eux et les écrivains indiens l'apprécient(James Welsh).

Son premier succè est"Légende d'automne" qui sera adapté au cinéma grâce à jack Nicholson, dont il devient l'ami (il écrira le scénario de "Wolf" avec Nicholson, et travaillera pendant quelques temps comme scénariste).
Cependant il dit avoir toujours été déçu par l'adaptation, cinématographique, et il arrêtera cette activité.

Grand pêcheur et chasseur, il a horreur qu'on le compare à Hemingway, auquel pourtant il est difficile de ne pas penser, et il aimerait se rapprocher de Faulkner. Personnellement, je ne suis pas du tout de cet avis, mais ...!!
C'est en France qu'il est le plus apprécié, toutes ses œuvres y ont été traduites et publiées, il parle (mal) le français, et apprécie particulièrment notre cuisine et nos vins, car il a un certain côté rabelaisien. Il est venu au festival de StMalo "étonnants voyageurs" et son traducteur, Brice Mathieussent est devenu son ami (il a écrit"Jim Harrison de A à W")

Quelques uns de ses titres :
1971 : WOLF (rien à voir avec le film)
1973 : UN BON JOUR POUR MOURIR
1979 : LÉGENDES D'AUTOMNE
1988 : DALVA
1990 : LA FEMMES AUX LUCIOLES
1998 : LA ROUTE DU RETOUR.

La plupart sont des recueils de longues nouvelles, sauf DALVA et LA ROUTE DU RETOUR qui sont des romans.

Bien qu'il y ait plusieurs années entre eux, on pourrait presque dire que c'est une seule et même œuvre, Dalva étant une femme dont l'histoire constitue un fil rouge dans les deux livres.
Ce sont des livres-puzzles, avec des flash-backs et des sauts dans le temps, qui forment un" portait mythique de l'Amérique, du génocide de la nation indienne aux séquelles de la guerre du Viet-Nam et à l'hypocrisie des années 80".
À travers 5 générations de sa famille de pionniers Jim Harrisson met en scène la vie de Dalva avec un sens extraordinaire de l'espace, un lyrisme violent et une étrange pudeur qui lui sont particuliers. Cette femme a "tous les culots, toutes les sensibilités, s'adonne assidûment et sainement à l'amour physique". Sa vie est la quête de son fils de son passé et de l'amour qui l'a unie au père de celui-ci.
Il faut lire "dalva" et "la route du retour" (dans l'ordre que l'on veut) si l'on veut connaître et aimer encore l'Amérique.
Revenir en haut Aller en bas
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn
Lise Bennet

Nombre de messages : 3243
Age : 28
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeSam 11 Aoû - 12:49

Merci d'avoir ouvert un sujet sur un auteur que je ne connais pas (contrairement à Morrison lol). Ce que tu en dis est vraiment intéressant (j'adore son nom indien ^^). Tu dis aussi qu'il aimerait se rapprocher de Faulkner, j'ai lu 3 ou 4 nouvelles de Faulkner et bien que soit très très étrange, j'ai aimé.
Donc, encore un auteur que j'ajouterai peut-être à ma PAL lol.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeSam 11 Aoû - 16:49

Merci Lise Benett, je n'ai pas trop de mérite car j'ai fait une petite virée sur Internet, je ne sais pas bien traduire ce qu'un livre m'inspire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lise Bennet
Shanghai's Amber Dawn
Lise Bennet

Nombre de messages : 3243
Age : 28
Localisation : Lorraine or in a daydream...
Date d'inscription : 02/06/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeSam 11 Aoû - 17:03

C'est pas grave, je pense que tu as pris ce qui était le plus proche de ce que tu pensais ^^. Donc ça ne change rien.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeSam 11 Aoû - 18:04

Oui, c'est tout à fait ça, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Galy
Witty Blossom Indeed!
Galy

Nombre de messages : 6056
Localisation : dans la piscine du réacteur n°4 de Fukushima-Daiichi
Date d'inscription : 10/05/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeSam 11 Aoû - 18:57

Je dois avouer que je n'ai lu que Légendes d'Automnes... par manque de temps, je suis un peu passée à côté du reste...
Je me rappelle que ma petite soeur avait acheté le livre après avoir vu le film et que mes parents avaient hurlé... en en lisant quelques pages, ils l'avaient pourrie en lui disant que ce n'était pas de son age... elle devait avoir 13 ans, je crois... bref...

le film est tellement fade par rapport au bouquin!!! j'avais bcp aimé, mais il faudrait que je le relise car ça fait un bout de temps!!
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
christelle
The Gathering Storm
christelle

Nombre de messages : 3481
Age : 45
Localisation : Entre Paris, Londres, Hong Kong et Séoul...
Date d'inscription : 10/09/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeLun 10 Sep - 23:55

argl mais oui, Legendes d'automne reste un très beau livre, mm qd on oublie le film!!

c'est vrmt un de mes auteurs préférés d'outre atlantique.
Revenir en haut Aller en bas
elixir
Manteau de Darcy
elixir

Nombre de messages : 51
Age : 40
Date d'inscription : 25/04/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeLun 12 Nov - 9:36

j'adoreeeeeeee le film quant à moi : que de passions, de fougue, de paysages grandioses... Certes, c'est très mélo !
la nouvelle est formidable (ils ont pris des libertés dans le film par rapport à la nouvelle !) I love you

Sinon, j'ai essayé de lire La route du retour mais j'ai arrêté au bout de 200 pages, je m'étais forcée à poursuivre pour être sûre de ne rien louper mais le charme n'a vraiment pas pris. Je connais tellement de personnes qui adorent cet auteur...Peut-être était ce une mauvaise pioche. Je devrais essayer de lire Dalva.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMar 20 Nov - 18:16

Elixir,Si tu n'as pas aimé "la route du retour" tu risques de ne pas aimer non plus "dalva" qui est construit de la même façon et parle des mêmes personnages. Par contre J.Harrison ecrit beaucoup de longues nouvelles dans le genre de "légendes d'automne" qui te plairont peut-être plus, mais personne n'est obligé d'aimer ce que tout le mond aime ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Jim Harrison, l'âme et les sens du Grand Ouest   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMar 2 Oct - 12:57

J'étais absolument sûre d'avoir déjà ouvert une chambre ici à l'un de mes auteurs favoris, mais il semble que ce soit resté au rang des intentions dont l'enfer est pavé !! Laughing
Je répare cette grossière erreur et vous présente

Jim Harrison

Jim Harrisson l'école du Montana Hariss10

Sur le site de Jim Harrison :
Citation :
...je me promène dans les champs déserts, les canyons, les bois, mais de préférence près d’un torrent ou d’une rivière, car depuis l’enfance j’aime leur bruit. L’eau vive est à jamais au temps présent, un état que nous évitons assez douloureusement


Biographie de Wikipedia :

Jim Harrison, de son vrai nom James Harrison, est un écrivain américain, né le 11 décembre 1937 à Grayling dans le Michigan aux États-Unis.
La mère de Jim Harrison est d'origine suédoise. Son père était agent agricole, spécialisé dans la conservation des sols. Lorsqu'il a trois ans, sa famille emménage dans la ville de Reed City (Michigan).
À l'âge de huit ans, son œil gauche est accidentellement crevé au cours d'un jeu1.
À 16 ans, il décide de devenir écrivain « de par mes convictions romantiques et le profond ennui ressenti face au mode de vie bourgeois et middle class ».
Il quitte le Michigan pour vivre la grande aventure à Boston et New York.

En 1960, à l'âge de 23 ans, il épouse Linda King. Ils ont eu deux filles, Jamie et Anna.
Il obtient cette même année une licence de lettres. En 1962, son père et sa sœur Judith décèdent dans un accident automobile, percutés par la voiture d'un chauffard ivre. En 1965, il est engagé comme assistant d'anglais à l'Université d'État de New York à Stony Brook mais renonce rapidement à une carrière universitaire.
Pour élever ses filles, il rédige des articles de journaux, des scénarios, en même temps que sont publiés ses premiers romans et ses recueils de poèmes.
Grand lecteur de poésies, il est un admirateur du poète René Char.
En 1967, la famille retourne dans le Michigan pour s'installer dans une ferme à Lake Leelanau.
Jim Harrison rencontre Jack Nicholson, que Thomas McGuane, qui travaille à l'écriture de scénarios pour Hollywood, lui présente. Nicholson devient son ami et lui prête l'argent suffisant pour qu'il puisse nourrir sa famille tout en passant du temps à écrire. Il entretient une correspondance avec son ami Gérard Oberlé. Elle paraît en partie dans Raw and the Cooked : Adventures of a Roving Gourmand en 2001.
Il partage son temps entre le Michigan, le Nouveau-Mexique et le Montana. Traduit en français d'abord par Serge Lentz, Marie-Hélène Dumas, Pierre-François Gorse ou Sara Oudin, puis par Brice Matthieussent, il est publié dans vingt-trois langues à travers le monde2.

Je rajoute que Harrison adore la France où il a séjourné, qu'il se débrouille bien en français (je l'ai entendu sur France Inter lors de sa présence au festival "les écrivains voyageurs" à Saint-Malo. Very Happy

Sur le site de France Inter (2012)

France Inter :
Jim Harrison nous revient en cette rentrée littéraire 2012 avec un roman (Grand maître) et un recueil de poésie (Une heure de jour en moins, à paraître le 24 août 2012.) aux éditions Flammarion.

France Inter vous permet de lire par avance cinq de ces poémes inédits.

Citation :
Harrison poéte, ce n'est pas une première : c'est même comme cela qu'Harrison a commencé à écrire, dès l'adolescence. La poésie l'habite complètement. Il écrit quasi quotidiennement.
Il ne la pratique pas de manière purement dilettante. Il cherche, il teste. Le Ghazâl par exemple, forme persane de poésie abordé dans une publication précédente.
La sagesse de l'auteur de Dalva ou de Retour en terre, proche de la nature, lui vient de sa découverte du zen et du tao.
 
Dans ces poémes on retrouve bien sûr cette poésie des étoiles et de la pleine terre humide que l'on côtoie dans ses romans, mais aussi le secrets de l'amour ou de l'amitié, et  des réflexions métaphysiques.  "Avant ma naissance j'étais de l'eau.... Né homme, enfant d'humain, homme chantant, homme dansant, amant, vieillard, mourant. C'est une rivière circulaire et nous sommes ses poissons devenus eau" nous dit-il dans Eau.

 Si vous voulez entendre Michel Vuillermoz (de la Comédie Française) lire ses poèmes voici un lien :
http://www.franceinter.fr/dossier-les-inedits-de-jim-harrison

En France il est surtout connu pour "légende d'automne"court roman ou longue nouvelle, dont le film qui en a été tiré est loin d'être à la hauteur !! Wink

Jim Harrisson l'école du Montana 41uavb10
J'ai découvert Jim Harrison grâce à Télérama. Lors de la sortie de "la route du retour"
Jim Harrisson l'école du Montana 41ed2g10


la critique en était si élogieuse que cela m'a tentée, et puis l'Ouest, les Grands espaces, ça me parle ... cheers
Je ma suis plongée dans "la route du retour" et si au début j'ai été un peu déroutée par la chronologie éclatée du récit je m'y suis vite retrouvée. Sans rien qui ne le signale nous nous trouvons avec le grand-père, ou la petite-fille, Dalva, ou d'autres personnages ... mais bien vite cette façon de raconter captive et retient l'attention. j'ai dévoré ce livre, je l'ai relu plusieurs fois. D'une façon inimitable Jim Harrison nous pénètre de l'atmosphère de son Michigan, ou du Colorada, ou même du Nouveau Mexique. C'est un sensuel à tous les sens du termes : le goût(il aime beaucoup la cuisine et son œuvre est truffée (ha ha ha !! Very Happy ) de repas, menus, recettes (cela m'a fait penser à Dumas Dieu sait pourquoi !! Very Happy )l'odorat et l'ouïe (les arbres, l'eau, le chant des oiseaux, il respire la nature ) mais aussi le sexe de la même façon essentielle et fondamentale que le monde qui l'entoure.

Citation :

Je suis resté assis immobile pendant plusieurs heures, afin de mieux absorber le paysage, ou plutôt pour me laisser absorber par le paysage. Vous ne devenez pas le paysage, c'est lui qui devient vous. Je me sentais créature terrestre au même titre que le corbeau à ailes rouges qui a atterri sur une massette, à quelques pas de moi, avant de s'envoler en croassant quand j'ai cligné des yeux. Le vrai calme m'a toujours fait l'effet d'un cadeau difficile à accepter. Un grand héron bleu s'est posé sur les hauts-fonds de l'autre côté de l'étang, à l'endroit où le déversoir commence à se former. Au-delà se trouvait un ultime fourré, à l'aspect aussi dense qu'un profond océan. Il s'agissait d'un simple détail sans importance, mais si la révélation de Naomi se confirmait, alors, c'était vraiment un lieu propice à la conception d'un humain. Tandis que le temps s'échappait dans le paysage, les oiseaux ont entamé leur chorus du soir, tels des enfants excités. Je suis là, pour qui désire le savoir. Leurs noms importaient peu et, quand on connaissait assez bien leur nature, on savait comment ils s'appelaient entre eux, pour reprendre les thèses de mon ami ponca. Les noms que nous leur attribuons n'ont peut-être pas davantage de sens que ceux que nous nous donnons, une barrière fragile contre notre caractère mortel. (Pages 336-337)

"La route du retour " est un genre de suite de "Dalva"dont on parle(avec un bel extrait) sur le site suivant :

http://mondalire.pagesperso-orange.fr/dalva.htm
Jim Harrisson l'école du Montana 51puy410
Citation :

Dalva est le grand roman américain de Jim Harrison, son livre le plus abouti et le plus poignant depuis le fabuleux Légendes d'automne. Harrison nous donne ici un portrait mythique de l'Amérique, du génocide de la nation indienne jusqu'aux séquelles de la guerre du Viêt-nam et au cynisme des années 80, en centrant son livre sur la vie tumultueuse et meurtrie d'une femme de quarante-cinq ans, Dalva.
A travers cinq générations de sa famille de pionniers, c'est le mythe du jardin d'Eden, de l'innocence perdue que Harrison met en scène avec ce sens de l'espace, cet extraordinaire lyrisme, cette violence et cette étrange pudeur qui lui sont propres.
"Comment, après avoir si bien commencé, avons-nous pu en arriver là ?"
A cette question ô combien romanesque et melvillienne, Jim Harrison apporte avec Dalva, son chef-d'œuvre, une réponse éblouissante.


Dalva est paru en 1989, "la route du retour "en 1998 et personnellement je le préfère, sans doute parce que je l'ai lu en premier !!


Il a écrit ensuite "de Marquette à Vera-Cruz", itinéraire d'un homme que sa famille dégoûte (la famille est très présente dans l'œuvre de Harrison, et elle est rarement paisible et harmonieuse !) et qui grâce à trois femmes exceptionnelles va se trouver au cours de périples à travers l'Ouest américain ...
Les personnages féminins de Harrison sont puissants, souvent primordiaux et passionnants.
Jim Harrisson l'école du Montana 41c8me10
J'ai lu aussi "Entre chien et loup" dont voici la quatrième de couverture :
"
Citation :
Depuis sa lointaine cabane du Michigan, Jim Harrison nous envoIe un pot-pourri pantagruélique où il a réuni articles et chroniques sur la chasse, la pêche, la littérature et... surtout, sur son sport favori : la bouffe. l'auteur de l'inoubliable Femme aux lucIoles commence par résumer sa pensée ("mange ou meurs") avant de nous entraîner dans une ripaille délirante où nous apprenons, entre, autres mignardises, comment dévorer un châteaubriant d'un kilo en sifflant cul sec deux bouteilles de cabernet. C'est dire que les recettes minceur sont absentes de cette divine orgie où mijotent tripes et rognons, potées de cochonnaille et autres tranches de couenne flambées au vermouth... La sagesse suprême ? S'empiffrer sans complexes, répond notre bouddha de la fourchette en pourfendant les pisse- froid de la diététique. Vibrant hommage au cholestérol, ce livre serait évidemment indisgeste s'il ne cachait un humour lui aussi pantagruélique. A consommer sans modération
. "

Jim Harrisson l'école du Montana 4105ej10

l'une des raisons (pour ne pas dire LA raison Jim Harrisson l'école du Montana 150390 ) qui m'ont fait aimer cet écrivain, c'est la façon dont il parle des Amérindiens, dont ils sont mêlés à sa vie, à son histoire, dont il leur rend justice, dont il leur redonne une place dans l'histoire de leur pays, et ne serait-ce que pour cela il faut le lire !! cheers
J'espère vous avoir donné envie de le connaître, mais si vous devez n'en lire qu'un, prenez"la route du retour" .... et partez avec l'un des plus grands auteurs contemporains des États-Unis
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 10130
Age : 56
Date d'inscription : 26/12/2011

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMar 2 Oct - 13:29

Merci Clinchamps pour cette présentation enthousiaste d'un auteur passionnant et entier.

De lui j'ai lu les romans rassemblés dans la coll Bouquins de R Laffont : Légendes d'automne / Nord Michigan / un bon jour pour mourir / ... (je ne me souviens plus des autres Embarassed )

C'est Légende d'automne que j'ai préféré, pour l'histoire qui est très bien menée et les personnages bien dessinés.

Il me fait penser un peu à Kérouac ou à Goodis pour certains de ses personnages perdus dans la vie et noyés dans l'alcool.

Je ne le connais pas très bien, je me suis toujours dit que je devrais lire de sa poésie, en anglais de préférence.
Revenir en haut Aller en bas
mélysia
Sophisticated Lady
mélysia

Nombre de messages : 5981
Age : 42
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les nuages
Date d'inscription : 23/10/2011

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMar 2 Oct - 15:08



Magnifique présentation Clinchamps cheers

En effet, cet auteur mérite amplement sa place à Lambton! Pour ma part, je dois avouer que je connais principalement "Légendes d'automne", et j'ai entendu parler de "La route du retour" et de "Dalva"...

Il faudrait que je comble mes lacunes, et que je lise ces deux romans, ainsi que ses poèmes Smile

Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 10130
Age : 56
Date d'inscription : 26/12/2011

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMer 3 Oct - 15:39

En fait Clinchamps tu avais effectivement déjà ouvert un sujet sur le flamboyant Jim Smile

C'est ici : https://the-inn-at-lambton.1fr1.net/t970-jim-harrisson-l-ecole-du-montana[url][/url]

Mais le sujet n'a pas beaucoup bougé depuis 2007 ... Crying or Very sad c'est l'occasion de le réveiller !
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMer 3 Oct - 15:48

Ah je le savais bien !!! mais quand j'ai tapé " Very Happy Jim Harrison" rien n'est sorti !!! comment faire maintenant ??? Faut-il supprimer le second ? Le fusionner ??? Au secours les modos !!!
Revenir en haut Aller en bas
nathy's
Feedle-Dee-Dee!
nathy's

Nombre de messages : 8478
Age : 31
Date d'inscription : 28/09/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMer 3 Oct - 19:17

J'en étais sûre qu'un autre topic existait! Mais vraiment bizarre en tapant Jim Harrison, je ne suis pas tombée dessus non plus Shocked Les mystères du forum....

En tout cas ça donne envie même si la comparaison de Petit Faucon à Kerouac me stoppe un peu Razz J'ai surtout envie de lire Légendes d'automne car c'est celui dont j'ai le plus entendu parler Smile
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24242
Age : 64
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMer 3 Oct - 19:48

Pas de souci, ma Clinchamps, on va fusionner. Désolée que tu aies passé du temps à faire une deuxième présentation. Mais l'avantage, c'est que tu as boosté le sujet. sunny

_________________
Jim Harrisson l'école du Montana Mr10
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeJeu 4 Oct - 0:33

Nathy's, je n'ai pas lu kerouac, je ne peux pas dire, mais je te conseille vraiment d'essayer cet auteur !!! pour moi "la route du retour" ou "Dalva" sont bien supérieur à "légende d'automne" surtout si on y pense à travers le film !!!! Il y a dans la route du retour une puissance, une poésie, une richesse de personnages vraiment saisissantes !!

@Merci Cat ! cheers C'est vrai que j'y ai passé du temps, mais finalement les deux présentations se complètenet assez !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeVen 5 Oct - 23:57

Merci pour la fusion, Cat !!! cheers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Bluebird on a White Cliff
Fauvette

Nombre de messages : 5058
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/04/2009

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeDim 27 Mar - 18:14

Triste nouvelle, Jim Harrisson est décédé aujourd'hui Arrow
Je n'ai lu que Légendes d'automne de sa plume, il y a quelques années, il faudra que je lise ses autres romans...

_________________
Jim Harrisson l'école du Montana Bronte10
Stewardess of Black Corporation | Sherlocked | Blog photo Nature (Fleurs et Bestioles ^^) | Compte Twitter de Lambton
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zygena.canalblog.com/
Aradia
Ready for a strike!
Aradia

Nombre de messages : 971
Age : 47
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/01/2015

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeDim 27 Mar - 18:20

Oh. Crying or Very sad Merci pour l'info.
J'ai aimé Légendes d'automne mais surtout Dalva. Un grand roman.
Revenir en haut Aller en bas
clinchamps
Oshaberi Sensei
clinchamps

Nombre de messages : 63593
Age : 78
Localisation : Dans les bois du Fushimi Inari-taïsha
Date d'inscription : 09/01/2007

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeDim 27 Mar - 18:38

Oh ! Je suis désolée !! Sad J'aime tant cet auteur ! Surtout "la route du retour", magnifique roman qui traverse l'histoire de l'Amérique !
Revenir en haut Aller en bas
Rosalind
Ice and Fire Wanderer
Rosalind

Nombre de messages : 13756
Age : 71
Localisation : entre Rohan et Ruatha ...
Date d'inscription : 17/04/2008

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeLun 28 Mar - 0:04

Triste nouvelle Sad qui va me motiver pour le lire d'urgence, en commençant par La route du retour.

Clinchamps tes deux présentations sont superbes, je ne sais pas pourquoi j'étais passée à côté Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Selenh
Méchante Femme Savante
Selenh

Nombre de messages : 6171
Age : 62
Localisation : Aquitaine.
Date d'inscription : 24/02/2010

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeLun 28 Mar - 13:19

Comme Roz Sad Je n'ai lu que deux recueils de nouvelles de lui, dont Légendes d'Automne bien sûr, et pas vu le film...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Faucon
Confiance en soie
Petit Faucon

Nombre de messages : 10130
Age : 56
Date d'inscription : 26/12/2011

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeMar 29 Mar - 16:29

Encore un écrivain qui s'en va ...
De lui j'avais lu le volume chez Robert Laffont/Bouquins : Nord-Michigan, Légende d'automne, Un bon jour pour mourir, Wolf, ...
Revenir en haut Aller en bas
zoju
Romancière anglaise
zoju

Nombre de messages : 1618
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2011

Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitimeJeu 31 Mar - 21:23

Je suis entrain de regarder la grande librairie, avec hommage à cet auteur. 
L'emmission associée au topic que je viens de survoler me donne sacrément envie de découvrir cet auteur  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jim Harrisson l'école du Montana Empty
MessageSujet: Re: Jim Harrisson l'école du Montana   Jim Harrisson l'école du Montana Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jim Harrisson l'école du Montana
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: