Une auberge pour les admirateurs de Jane Austen, et bien plus encore...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Barbara PYM

Aller en bas 
+14
zoju
MissAcacia
majeanne
eveange66
Liliana
Dulcie
jennie
Bonnie
Elissia
Popila
serendipity
pouchkinet
cat47
Nougatine
18 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2492
Age : 45
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeVen 1 Fév 2008 - 17:34

Sur les conseils de Cat, j'ouvre un topic concernant cette auteur britannique que je n'ai pas encore lu. Je vais commencer sans doute la semaine prochaine Une demoiselle comme il faut, je vous livrerais ensuite mes impressions.
En attendant, histoire de présenter cette écrivaine:
Citation :
Barbar Pym est née dans le Shropshire en 1913. Après des études d'anglais à Oxford, elle s'engage dans le Women's Royal Naval Service pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle connaît un succès littéraire fulgurant avant d'être éclipsée du paysage littéraire britannique faute de pouvoir publier ses nouvelles. Elle réapparaît grâce à un fameux article paru dans le Times Literary Supplement en 1977, dans lequel on la désigne comme l'écrivain le plus sous-estimé du siècle. Et elle obtient le Booker Prize pour son roman Quatuor d'Automne en 1977. Elle meurt en 1980.
Drôle de destin, à suivre...

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
cat47
Master of Thornfield
cat47

Nombre de messages : 24242
Age : 64
Localisation : Entre Salève et Léman
Date d'inscription : 28/01/2006

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeSam 2 Fév 2008 - 0:09

Merci beaucoup, Nougatine. On peut dire que tu tiens tes promesses, toi au moins (dixit celle qui a des complexes car elle a promis d'ouvrir de nombreux topics et ne l'a toujours pas fait Embarassed ). Le destin littéraire de Barbara Pym est en effet pour le moins surprenant.

En attendant de découvrir son oeuvre, je mets ici un lien vers un article du site MaBlibliothèque que j'ai trouvé intéressant car lorsqu'on lit
Citation :
Mais attention. A ceux qui croiraient que la romancière anglaise propose des romans gentillets et soporifiques, ils se trompent. Sous les fausses apparences de calme et de routine, Barbara Pym critique férocement les travers de l’Angleterre profonde. Personne n’est épargné. Elle porte un regard ironique et attaque sans pitié les valeurs d’une société conservatrice.
je crois qu'il y a de quoi se sentir attiré, non?

http://www.livres-online.com/Un-brin-de-verdure.html


Autre lien, mais malheureusement en anglais, le site de la Barbara Pym Society :

http://www.barbara-pym.org/index.html

_________________
Barbara PYM Mr10
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2492
Age : 45
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeSam 9 Fév 2008 - 10:39

Alors j'ai relativement avancé dans Une demoiselle comme il faut (titre qui m'a valu pas mal de commentaires des collègues au lycée durant cette semaine d'examens blancs!!!) et il ne se passe pour l'instant rien. Absolument rien: une vente de charité à la paroisse, un verre de sherry... mais ce n'est pas inintéressant, au contraire même. Reste à voir où elle veut nous emmener...

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2492
Age : 45
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeDim 10 Fév 2008 - 18:24

J'ai terminé ce matin tranquillement dans le fond de mon lit Une demoiselle comme il faut, et j'ai bien aimé. Il ne se passe pas grand chose puisque c'est l'histoire d'une paroisse dans laquelle arrive deux célibataires: un homme et une femme. Mais chacun sait que c'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire... donc qui va finir dans les bras de qui?
En fait pas seulement, vu le décor: paroisse, tasses de thé qui défilent, confiture de coings, chapeaux de paille, vente de charité... on peut imaginer une histoire très plan plan mais c'est plein de surprises et l'écriture est parfois très acerbe:
Citation :
La bouche de Robina Fairfax dessina un sourire qui révéla des dents qui ne pouvaient qu'être les siennes, si variées étaient leurs couleurs et bizarres leurs formes.
Et il y a une vraie critique de la société anglaise de l'époque, sans doute les années 50-60, de ses convenances, ses aberrations, son cynisme.
Donc voilà un livre que j'ai eu plaisir à lire, je vais essayer de trouver Quatuor d'automne qui est apparement son plus connu histoire de voir si le style de l'auteur me plaît vraiment.

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
pouchkinet

Nombre de messages : 570
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeLun 25 Fév 2008 - 16:13

J'avais posté ce message dans la rubrique Que lisez-vous, le 28 décembre. Je le replace ici dans le topic consacré à Barbara Pym.

"Je lis : "des femmes remarquables" de Barbara Pym. C'est mon premier livre de cet auteur que l'on a comparé à Jane Austen. (Mais de nos jours, qui ne compare-t-on pas à Jane Austen? )

Alors autant vous le dire tout de suite : il se passe encore moins de choses que dans le quotidien de la chère Jane, et le cercle de connaissances est encore plus restreint, et comme on est dans la classe moyenne de l'après- guerre, on n'a pas droit à des décors somptueux de riches domaines, des fiestas, des jolies robes et des sorbets en septembre.
Dans ce bouquin, la grosse teuf, c'est une conférence à la société d'Anthropologie. Et de temps en temps, il y a une vente de charité organisée par la paroisse. Le résumé du livre pourrait être : la vie morne et rangée d'une célibataire sur le retour qui n'est ni particulièrement sympathique ou drôle.

Mais, je ne sais vous dire comment, il y a un petit quelque chose qui accroche ma lecture, comme une sorte d'écho que me renvoie un personnage qui n'a rien en commun avec moi, mais que j'accompagne sans bien savoir pourquoi. On se laisse prendre par cette simplicité d'écriture, cette absence d'effet et la pauvreté des événements."
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2492
Age : 45
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeLun 25 Fév 2008 - 16:25

C'était donc toi Wink !
Je savais que c'était sur le forum que j'avais entendu parler de Barbara Pym, mais je ne souvenais plus où et qui scratch .

Tu as raison quand tu écris que la grosse teuf c'est une conférence à la société d'anthropologie, dans Une demoiselle comme il faut, la grosse teuf c'est un pélerinage à Rome ou une soirée entre anthropologues...

Mais même s'il ne se passe pas grand chose, c'est une petite musique attirante et je vais en relire d'autres volontiers.

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
pouchkinet

Nombre de messages : 570
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeLun 25 Fév 2008 - 17:32

C'est justement ce "pas grand chose" qui donne de l'importance à des détails et ritualise les non-événements. Ainsi, un déjeuner annuel très banal avec une vague connaissance nous est donné par l'auteur comme un sujet d'observation que l'on scrute à la loupe, sans pour autant nous donner toute l'explication.

Les Barbara Pym sont faciles à lire mais je pense qu'ils doivent être rudement difficiles à écrire : pas de coups de théâtre, de traîtres masqués derrière le rideau, d'épouse secrète revenant sur scène, de voyages à travers les mers tempêtueuses...non, tout est sobre et discret. Le chemin choisi est si étroit (étriqué?) qu'on ne peut s'empêcher d'admirer le remarquable équilibre de l'écriture qui ne tombe ni dans l'excès ni dans l'ennui.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 11362
Date d'inscription : 31/05/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeJeu 13 Mar 2008 - 14:17

Je lis actuellement "Une Demoiselle comme il faut"

(roman que j'ai dû acheter en même temps que Nougatine si mes souvenirs sont exacts ... et que j'ai choisi après avoir longuement hésité avec "La douce Colombe est morte").

Il est encore trop tôt pour que je donne un avis définitif mais j'aime bien ce livre. C'est léger, assez drôle. J'aime bien le côté atemporel, "Angleterre de carte postale".

C'est mon deuxième Barbara Pym à ce jour.

Il y a une bonne douzaine d'année, j'avais lu "Crampton Hodnet" qui m'avait plutôt déçue (j'ai complètement oublié ce livre depuis Embarassed )

Voici quelques lignes sur la trame :

Citation :
Dans le quartier d’Oxford Nord, Francis Cleveland, séduisant universitaire quinquagénaire en proie au démon de midi mais qui surtout se sent délaissé par sa famille, ébauche une idylle avec sa jolie étudiante, la romantique Barbara Bird. La fille de Francis, Anthéa est amoureuse de Simon Beddoes, un jeune homme de bonne famille et plein d’ambition. Quant à Stephen Latimer, le jeune et beau pasteur, il songe à épouser Miss Morrow, « une femme au physique ingrat et plus toute jeune », non point par amour mais simplement pour échapper aux avances de ses paroissiennes…

Je pense que je devais être trop jeune à l'époque, ou alors mes goûts ont évolué ... en tout cas, j'ai très envie de relire ce livre, histoire de voir si je suis plus emballée à la trentaine ...

J'attends avec impatience l'avis de Nougatine sur la Colombe, afin de voir si j'ai fait le bon choix en librairie !
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2492
Age : 45
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeVen 14 Mar 2008 - 0:42

Je n'ai pas encore lu La douce colombe est morte, par contre j'ai reçu aujourd'hui Adam et Cassandra que j'ai commencé dans la foulée et ça me plait assez. On retrouve le style très tranquille mais en même temps éminement tranchant de Barbara Pym: sous des allures de pubs pour Laura Ashley il y a des phrases assassines!

L'histoire:
Citation :
A Up CAllow, petit village du Shropshire, l'arrivée d'un mystérieux Hongrois bouleverse la vie quotidienne des jeunes filles, des vieilles filles et même des femmes mariées. Cassandra, l'épouse dévouée du romancier Adam Marsh-Gibbon, cèdera-t-elle à l'entreprenant Mr Tilos, qui s'assied toujours derrière elle à l'église et qui lui décroche des coups de chapeau tziganes? Partira-t-elle pour Budapest, la cité de l'amour? Où préférera-t-elle "d'un Hymen fortuné les gages précieux"?

Tout un programme!

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2492
Age : 45
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeVen 21 Mar 2008 - 17:17

J'ai terminé la lecture d'Adam et Cassandra, charmant roman qui ressemble à s'y méprendre à un scénario des feux de l'amour (le hongrois mystérieux amoureux de la sage épouse...), sauf qu'il y a le génie de Barbar Pym qui passe par là et qui dynamite cette histoire banale. La bonne société anglaise groupée autour de son pasteur est en quelques sorte atomisée en quelques phrases, et pourtant à la fin tout semble reprendre son cours immuable.

Je crois que je vais continuer de lire cette auteur avec plaisir Very Happy : les deux prochains sur la liste sont La douce colombe est morte et Jane et Prudence. Je ne sais pas par lequel je vais commencer.

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 11362
Date d'inscription : 31/05/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeMar 25 Mar 2008 - 17:15

Nougatine, j'ai acheté Jane and Prudence ... il a rejoint ma PAL, et là, j'hésite scratch va-t-il doubler les autres et sauter directement dans mon sac Laughing ou bien vais-je le faire patienter un peu scratch
Trop dur la vie Barbara PYM 673712
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 11362
Date d'inscription : 31/05/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeLun 5 Mai 2008 - 14:16

Je n'ai pas reposté ici bien qu'ayant lu, depuis lors, Jane and Prudence. J'ai moins aimé ce roman qu' "Une demoiselle comme il faut" , mais ce fut intéressant de lire Barbara Pym en VO (c'est un auteur très accessible).

Je profite de ce post pour parler d'un roman que je lis actuellement et qui me rappelle étrangement l'univers de Barbara Pym, même si le registre est très différent (cf mon post dans le topic polars que je copie ci-après)

@serendipity a écrit:
Je suis en train de lire "Deux doigts de mensonge" de Ruth Rendell (le titre original est "The Minotaur" et je le trouve bien plus intéressant)

Bien qu'étant une fan de Ruth Rendell, j'ai été surprise de voir qu'elle cite Jane Austen à plusieurs reprises (première fois à ma connaissance) et fait également allusion à Charlotte Bronte, ainsi qu'aux personnages de Max de Winter et Rhett Butler.

Même si ce roman reste un roman policier, il me fait très fortement penser à un mélange entre le roman d'apprentissage (la narratrice est une jeune suédoise de 24 ans qui arrive dans une famille britannique) et un roman de Barbara Pym (la campagne anglaise à la fin des années 60, la grande propriété, la famille de propriétaires avec 3 filles qui sont de vrais spinsters, les relations avec le clergé, l'arrivée d'un outsider en la personne du peintre, un homme de la quarantaine, séduisant et célibataire, qui donne à Ruth l'occasion de faire un clin d'oeil en direction de la célèbre première ligne d'Orgueil et Préjugés).

Bref, je n'ai pas encore terminé ce livre, mais comme toujours j'aime beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
pouchkinet

Nombre de messages : 570
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeJeu 24 Juil 2008 - 12:28

Je commence "La douce colombe est morte". Dans mon édition, il y a une préface qui évoque la vie de Barbara Pym et je ne peux m'empêcher de faire des parallèles entre l'auteur et les personnages féminins. Songeant quelle a forcément puisé en elle-même pour construire des personnages qu'elle dépeint ensuite sans charité, tant de lucidité me glace.
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
pouchkinet

Nombre de messages : 570
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeVen 1 Aoû 2008 - 9:18

Barbara Pym est impitoyable. Elle ne nous épargne rien de la médiocrité de ses personnages, ni la mesquinerie de leurs actions. Ce que j'admire le plus chez elle, c'est sa capacité à m'entraîner dans le récit d'une histoire on ne peut plus banale de personnes on ne peut moins sympathiques.

Le sujet : Leonora Eyre (oui, comme Jane) rencontre Humphrey, un antiquaire lors d'une vente aux enchères, ainsi que le jeune et doux James, le neveu de celui-ci. Leonora est une vraie demoiselle aux allures de lady, et bien que d'âge moyen, sa beauté reste encore fascinante. Humphrey la trouve tout à fait à son goût, mais Leonora semble apprécier encore plus la compagnie du neveu James, un jeune homme sans caractère et influençable, qui plaît aux hommes comme aux femmes. Dans une soirée, James fait la connaissance de Phoebe Sharpe (oui, comme Becky!). Comment Leonora va-t-elle réagir à cela?
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 11362
Date d'inscription : 31/05/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeVen 1 Aoû 2008 - 12:15

Pouchkinet, merci pour cet avant-goût.

Quand j'ai acheté "Une Demoiselle comme il faut", j'hésitais entre ce livre et "La Douce Colombe est morte" (dont j'aimais bien le titre). Mais comme la 4è de couv' de la Colombe -cette édition :

Barbara PYM 41YQ2lC0L8L._SL500_AA240_

était bizarrement muette sur l'histoire et les personnages, cela m'avait décidé en faveur de la Demoiselle ...

Le prochain Pym de ma PAL est "Crompton Hodnet" (relecture de ce livre qui ne m'avait guère emballée il y a une dizaine d'année, j'ai envie de voir ce que cela donne maintenant), mais ce n'est pas pour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
pouchkinet

Nombre de messages : 570
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeVen 1 Aoû 2008 - 15:04

J'ai la même édition (Christian Bourgeois éditeur), laquelle a le mérite d'avoir un titre en tout petit. Comme je prends le métro en ce moment et que le métro lyonnais ne véhicule pas des masses de spécialistes de Keats ni de Byron ou encore de Tennyson ou de Pope, je ne voulais pas avoir l'air d'être absorbée par de la lecture sentimentale (surtout face à la fille qui se tapait "La peste" devant moi).

Prochain sur ma liste : "Les ingratitudes de l'amour" (sic) ; je pense devoir envelopper le livre de papier kraft si je sortir avec en public.
Revenir en haut Aller en bas
Nougatine
Lady of Zerzura
Nougatine

Nombre de messages : 2492
Age : 45
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 17/11/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 23:40

@pouchkinet a écrit:

Prochain sur ma liste : "Les ingratitudes de l'amour" (sic) ; je pense devoir envelopper le livre de papier kraft si je sortir avec en public.

Ca me rappelle en février au moment des examens blancs quand je lisais Une demoiselle comme il faut, j'en ai eu des commentaires sur ce titre alors j'imagine si je me pointe avec Les ingratitudes de l'amour!

Sinon Pouchkinet, tu as raison quand tu dis que c'est une écrivain impitoyable: elle révèle les mesquineries de chacun, les petits travers que l'on souhaiterait cacher. C'est très clair aussi dans Jane et Prudence, les personnages agissent ouvertement avec charité chrétienne mais ont des actions qui reflètent leurs vrais personnalités. Sans en dévoiler trop c'est le cas de la vieille fille du roman.

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
Popila
Free Spirit of Longbourn


Nombre de messages : 2057
Age : 37
Date d'inscription : 27/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeSam 27 Sep 2008 - 22:33

J'ai terminé cette semaine Comme une gazelle apprivoisée de Barbara Pym, et je classe désormais cette auteur parmi les plus grands représentants de l'humour anglais!

C'est en lisant cette critique sur le net que j'ai eu envie de lire ce livre :

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/11470

En somme, c'est un peu comme si vous lisiez un livre de Jane Austen qui se déroulerait dans la campagne anglaise des années 1950, avec deux héroïnes restées vieilles filles qui tombent amoureuses de tous les ecclésiastiques qui passent : c'est drôle, c'est savoureux, c'est bien écrit, et ça nous dit beaucoup de choses sur ce qui fait le fond de la nature humaine.

A tous les amoureux de P.G. Wodehouse, de Nancy Mitford et d'Agatha Christie : un livre à lire absolument!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.misspopila.blogspot.com/
Elissia
Riche célibataire
Elissia

Nombre de messages : 108
Age : 31
Localisation : between the pages of Pride and Prejudice
Date d'inscription : 04/11/2008

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeLun 10 Nov 2008 - 18:33

J'ai lu trois livres de Barbara Pym : une demoiselle comme il faut, La douce colombe est morte et Un brin de verdure, tous aux éditions Titres de Christian Bourgois (malheureusement, ils n'en ont pas d'autres dans cette édition Crying or Very sad et pourtant j'aimerais bien en lire d'autres des livres de B. Pym !).
J'aime beaucoup car elle parvient à nous (me ?) happer dans son univers alors même qu'il ne s'y passe pas grand chose en apparences. Je ne parviens jamais à lâcher le bouquin sauf si je tombe de fatigue. Elle réussit à dépeindre la société, à brosser le portrait d'anglais lambda et de nous montrer les relations qu'ils entretiennent. Et finalement, c'est très intéressant ! Et c'est vrai que sa plume acérée est un réel plaisir. ^^
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 11362
Date d'inscription : 31/05/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeVen 21 Nov 2008 - 17:45

Dans la série des "tops 10" du Guardian, j'ai vu que "Excellent Women" figurait dans le top 10 des romans romantiques (selon je ne sais plus quel auteur Embarassed ). Quelqu'un l'a lu ?

Edit : en relisant le topic, je crois que pouchkinet en a parlé plus haut (5è post "Des Femmes Remarquables"...
alors pouchkinet, placerais-tu ce roman dans un top 10 des oeuvres romantiques ?
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
pouchkinet

Nombre de messages : 570
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeMer 14 Jan 2009 - 17:19

Définivement non, Serendipity, nous ne devons pas avoir la même notion du romantisme, le Guardian et moi! lol!

Pour moi, il n'y a pas plus "anti-swoon" que des femmes remarquables. Les héros sont tous des anti-héros assez mornes et somme toute assez médiocres. Pas d'histoire d'amour proprement dite, à peine si la protagonisme assiste à une "romance" chez ses voisins de palier. Rien qui fasse battre les coeurs. D'ailleurs un des personnages évoque l'amour qu'on doit recevoir de la part d'une femme remarquable comme quelque chose de confortable mais de déprimant. "Comme une couverture de l'armée" dit-il, il y a plus lyrique, je trouve!

Je classerais plutôt ce livre dans une catégorie "réalisme pudique et triste".

Pour moi dans le roman romantique, il y a au moins un couple qui s'aime (et se déchire), non?
Revenir en haut Aller en bas
pouchkinet
Intendante de Pemberley
pouchkinet

Nombre de messages : 570
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/07/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeLun 20 Avr 2009 - 21:16

J'ai lu Jane et Prudence et j'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux : la femme du pasteur si peu douée pour ce rôle, si maladroite mais de nature si bonne ; et la célibataire élégante qui se languit sur place pour son patron (on se demande bien pourquoi d'ailleurs) sans espoir de retour.
Encore une fois, c'est dépeint avec tellement de réalisme que ça fait peur. On redouterait d'avoir une Barbara Pym dans son propre entourage, qui, mine de rien, observerait et restituerait nos comportements sans critique mais sans concession.
Je retiens surtout la scène où les femmes de la paroisse trient les vêtements de la défunte femme du séduisant veuf, et celle où les secrétaires anciennes attendent leur thé avec une douloureuse impatience mais ne s'abaisseraient jamais à faire chauffer de l'eau car c'est la tache qui revient aux "p'tites nouvelles". On a l'impression d'y être!


J'ai fini également Comme une gazelle apprivoisée( some tame gazelle). Il était fait mention d' études à Oxford dans l'ouvrage cité au dessus, mais là, c'est Oxford puissance dix! Il y a tant de citations et d'auteurs dans ce roman qu'il en devient presque pédant. A croire que Barbara, dans ce premier roman publié, ne s'adressait qu'à des diplômés en littérature, ce que je ne suis pas. Le livre est truffé de références à des poètes disparus, mais aussi à Dante, Aristote, Tacite et j'en passe.
En dehors de cet aspect, j'ai trouvée l'histoire assez drôle, visionnaire quand on pense à la vraie vie de Barbara Pym. Elle est jeune quand elle écrit ce roman, mais s'y dépeint avec sa soeur comme deux cinquantenaires installées dans leurs habitudes. L'une, B(arbara)elinda vit depuis trente ans dans l'adoration de l'archidiacre sans lui avouer son amour, et l'hautre Harriet, poursuit de ses assiduités chastes tous les vicaires qui passent dans la paroisse, comme on nourrit des chats efflanqués.
Cette société où les vieilles filles rivalisent entre elles pour repriser les chaussettes du vicaire ou lui apporter de la gelée de mure plutôt que de la marmelade de pomme, c'est à mourir!

Et maintenant je commence Un brin de verdure (a few green leaves)
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie
Wavering Wanderer
Bonnie

Nombre de messages : 4785
Age : 39
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 03/04/2006

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeJeu 30 Avr 2009 - 22:47

Je viens de finir Une corne d'abondance, qui était mon "deuxième Barbara Pym", et franchement j'ai encore adoré ... adoré me faire cruellement mener en bateau, finalement. Car sous des abords de roman où il ne " se passe rien", c'est très cynique.
J'ai rêvé, imaginé, me suis "fait des films" en même temps que l'héroïne du roman , jeune londonienne trentenaire mariée à un haut-fonctionnaire, et qui s'ennuie pas mal. Et puis pouf ! le soufflé retombe à un moment, pas de Lady Chatterley ni rien ici ... même la petite Catherine de NA a un destin plus "romanesque" ... quoi que !
Ce qui est douloureux, c'est que dans la vraie vie c'est plus souvent comme ça que ça se passe, et Barbara Pym nous le renvoie en pleine face. Et ce avec beaucoup de finesse dans son regard, dans son analyse des êtres humains.
Du coup je n'ai qu'une envie : lire les autres romans de Mrs Pym ( j'ai déjà lu Quatuor d'automne mais ça date déjà trop pour en parler " à vif", mais je me souvient cette même sensation de vivre en tout petit, d'avoir une minuscule envergure, qui nous renvoie fatalement à nos petites lâchetés quotidiennes, nos petits ou grands regrets, nos élans affectifs trops contenus et/ou réprimés etc...)


Dernière édition par Bonnie le Mer 24 Fév 2010 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jennie
British countryside addict
jennie

Nombre de messages : 862
Age : 35
Localisation : Chez Moe à lire des romans
Date d'inscription : 12/07/2008

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeMar 12 Mai 2009 - 17:16

Après avoir lu ce topic, je me suis lancée dans les romans de Barbara Pym. J'ai lu Un brin de verdure. Alors, comme ça a été dit, l'auteur a été comparé à Jane Austen. Barbara Pym semblait l'apprécier car dans ce roman, on trouve des petites allusions à Emma qui est aussi le prénom de l'héroïne du roman dont la mère est spécialiste du roman victorien.
J'avais été prévenue qu'il se passait pas grand-chose. En effet, on suit la vie quotidienne de villageois partagés entre les fêtes de charité, la Fête des Fleurs, les dîners entre voisins...
Raconté comme ça, ça peut sembler ennuyeux mais ces menus détails du quotidien sont racontés avec une pointe d'humour et j'ai bien aimé les personnages :un ancien pasteur devenu critique gastronomique, une vieille fille qui se morfond dans son village et rêve de vacances en Grèce, un pasteur qui n'a pas eu le courage de se remarier plusieurs années après la mort de sa femme...
J'ai pas été déçue par ce roman et j'attaquerai bientôt mon deuxième Barbara Pym: Une corne d'abondance.
Revenir en haut Aller en bas
serendipity
Aurora Borealis Chaser
serendipity

Nombre de messages : 11362
Date d'inscription : 31/05/2007

Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitimeMer 24 Fév 2010 - 13:28

Je suis plongée avec délice dans le relecture de "Crampton Hodnet" Razz, un roman que BP commença à rédiger en 1939 (mais publié en 1985).

L'avant-propos nous dit
Citation :
"il est plus purement amusant qu'aucune de ses autres oeuvres"
. Je ne sais si c'est vrai mais je peux vous dire que ce livre m'amuse beaucoup indeed

(alors que j'étais totalement passée à côté lors de ma première lecture il y a pfff je dirais presque 15 ans Embarassed )

Barbara PYM 543497
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Barbara PYM Empty
MessageSujet: Re: Barbara PYM   Barbara PYM Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Barbara PYM
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Inn at Lambton :: Do you read, Mr Darcy? :: Auteurs anglo-saxons divers (XXème et XXIème siècles)-
Sauter vers: